L’écrivain franco-congolais, Alain Mabanckou affirme être interdit de séjour au Congo

L’écrivain franco-congolais, Alain Mabanckou affirme être interdit de séjour au Congo

L’écrivain franco-congolais, Alain Mabanckou, dit qu’il est interdit de séjour, dans son pays d’origine,  le Congo-Brazzaville. Dans une interview qu’il a accordée récemment en France, Alain Mabanckou a déclaré, en parlant du gouvernement congolais: «Ce gouvernement m’a lancé, en quelque sorte, une interdiction de séjour au Congo-Brazzaville. Aujourd’hui, si je vais au Congo-Brazzaville, je vais être arrêté, parce que je parle de la situation (du Congo), en empruntant une chanson qui n’est pas une chanson du gouvernement autocratique». Dans cette interview qu’a retranscrite le journal Epanza Makita, le romancier a précisé: «On veut me condamner par contumace et le plus incroyable, c’est que le ministre de la justice est un ancien copain de classe. C’était le dernier de la promotion! Le peuple congolais, sa jeunesse, me soutiennent. La seule arme dont je dispose est l’arme de la dénonciation et je l’utiliserai autant que faire se peut». A Brazzaville, on n’a pas encore enregistré de réaction aux propos de l’écrivain franco-congolais, professeur au Collège de France, qui avait été reçu, en juin dernier, au Palais de l’Elysée, par François Hollande, le président français à qui il avait exprimé ses inquiétudes à propos de la situation politique au Congo-Brazzaville, après l’élection présidentielle.


No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils