home Économie Le tronçon routier Ouesso-Mambili ouvert officiellement aux usagers

Le tronçon routier Ouesso-Mambili ouvert officiellement aux usagers

 Denis Sassou N’Guesso
Le tronçon routier Ouesso-Mambili était déjà praticable. Mais, c’est ce 23 juillet 2015 que le Chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, l’a officiellement ouvert aux usagers

Le tronçon routier Ouesso-Mambili était déjà praticable. Mais, c’est ce 23 juillet 2015 que le Chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, l’a officiellement ouvert aux usagers. La cérémonie s’est déroulée à Ouesso, devant le siège du conseil départemental de la Sangha.

Le coup de pioche des travaux de construction de ce tronçon routier a été donné en mai 2012. Long de 194km, cette partie de la route Owando-Makoua-Ouesso a nécessité plus de 169 milliards de francs CFA pour sa construction. Les travaux ont été exécutés par la société China road and bridge corporation (CRBC). Un pont de 120m aux caractéristiques similaires à celui de la Mambili est construit sur la rivière Lengoué, au village Liouesso.

Le lancement des travaux de ce tronçon routier avait eu lieu après la mise en service, en mai 2012 à Ossangou (département de la Cuvette), du tronçon Owando-Makoua-Mambili, long de 126km. Les travaux du tronçon Owando-Makoua-Mambili ont coûté plus de 163 milliards de francs CFA et ont duré 36 mois. Ce tronçon constitue l’un des bretelles de la dorsale Pointe-Noire-Ouesso, appartenant au corridor Lagos-Mambasa. Les travaux ont été lancés en juin 2008.

Avec l’ouverture officielle du tronçon Ouesso-Mambili, la route Owando-Makoua-Ouesso est désormais entièrement praticable et reliera Brazzaville à Ouesso en passant par Gamboma, Oyo, Owando et Makoua. La route Owando-Makoua-Ouesso fait partie des projets structurants destinés à favoriser l’intégration sous-régionale. L’ouvrage est construit pour accueillir un trafic de 1000 à 3000 véhicules par jour.

Cette route favorisera l’écoulement des produits agricoles vers les grands centres urbains et la connexion des départements de la Cuvette et de la Sangha avec les autres départements du pays. Cette route permettra de modeler la vie des populations.

Avec le raccordement en cours des villes de Dolisie et Brazzaville, Pointe-Noire sera reliée dans quelques années au chef-lieu du département de la Sangha avec le lancement des travaux du tronçon Mambili-Ouesso.

© Congo-site

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils