Le torchon brûle entre les pêcheurs et les sociétés de pêche industrielle à Pointe-Noire

Le torchon brûle entre les pêcheurs et les sociétés de pêche industrielle à Pointe-Noire

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Les pêcheurs artisanaux accusent les sociétés de pêche industrielle, notamment celles appartenant à des ressortissants chinois, exerçant dans la zone de reproduction de poissons, dans l’embouchure du Bas-Kouilou, d’avoir détruit 227 filets leur appartenant,  alors qu’interdiction leur est faite d’y entrer. Un compromis avait été trouvé, le 31 mars 2015, après une enquête menée par les services habilités, en présence du sous-préfet de Madingo-Kayes. Selon les victimes, la société chinoise incriminée avait accepté de payer le préjudice subi par ces pêcheurs, à hauteur de 14 millions de francs Cfa, au lieu de 41 millions de francs Cfa, après négociation à l’amiable. Mais, jusqu’au 24 novembre, rien n’a été fait. Dans leur colère, les pêcheurs nationaux sont allés barricader les locaux de cette société chinoise, pour la contraindre à respecter son engagement.


Tags assigned to this article:
pêcheursPointe Noire

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils