Le président Sassou N’Guesso salue l’engagement de la Chine en Afrique

Le président Sassou N’Guesso salue l’engagement de la Chine en Afrique

Le président congolais Denis Sassou N'Guesso

Le président congolais Denis Sassou N’Guesso

Le président congolais Denis Sassou N’Guesso a salué dimanche l’action de la Chine en faveur du développement de l’Afrique.

Répondant aux questions de la presse après sa participation au sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA, FOCAC en anglais) à Johannesburg en Afrique du Sud, il l’a qualifié de « sommet historique ».

« Ces derniers temps, on a vu que depuis le dernier sommet jusqu’à aujourd’hui, dans toute l’Afrique, la Chine est en train d’intervenir massivement et appuie les efforts de développement des pays africains. Des projets ont été montrés, d’un pays à l’autre. L’aéroport de Brazzaville a été même exposé au cours du sommet parmi les projets emblématiques réalisés par la Chine en Afrique », a déclaré Denis Sassou N’Guesso.

C’est pour la première fois que le FCSA se tient en Afrique et cette année marque le 15ème anniversaire de l’établissement de cette plateforme de coopération entre les deux parties.

Le chef de l’Etat congolais a affirmé qu' »au cours de ce sommet, la volonté politique d’amener le partenariat global stratégique entre la Chine et l’Afrique a été exprimée. Le Partenaire chinois a annoncé qu’au cours des trois prochaines années (2016, 2017 et 2018), il mobilisera 60 milliards de dollars, parfois en don pour aider les pays les plus pauvres, parfois en prêts préférentiels ».

Cette subvention de la Chine à l’Afrique servira à la construction des infrastructures de base, à l’industrialisation, à la modernisation de l’agriculture, à l’éducation, à la formation qualifiante. En matière de sécurité, la Chine prévoit une subvention de 60 millions de dollars à l’Union africaine (UA) pour l’aider à renforcer ses capacités dans le domaine de la paix et de la sécurité sur le continent.

Le chef de l’Etat congolais a aussi évoqué le soutien de la Chine à l’Afrique dans le cadre de la réforme de l’ONU.

« L’Afrique se bat pour la réforme du système des Nations Unies. Surtout pour que l’Afrique ait sa place parmi les membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies avec droit de veto. Sur cette position l’Afrique a toujours été soutenue par la Chine », a-t-il dit.

(Avec Xinhua)


Tags assigned to this article:
AfriqueChineSassou N'guesso

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils