Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Le président du Botswana, Ian Khama, a appelé son homologue zimbabwéen, Mugabe, à se retirer sans délai du pouvoir

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=”center”]

Le président du Botswana, Ian Khama, a appelé son homologue zimbabwéen, Robert Mugabe, à se retirer sans délai du pouvoir.

Dans un entretien accordé à Reuters, M. Khama a affirmé que le Zimbabwe avait besoin de nouveaux dirigeants pour faire face aux défis politiques et économiques auxquels il est confronté.

“Il est évident qu’à son âge et vu l’état dans lequel le Zimbabwe se trouve, il n’est vraiment pas en mesure de fournir le leadership qui pourrait faire sortir son pays de cette situation”, a déclaré le dirigeant botswanais.

Il a accusé le président Mugabe de porter un coup aux progrès économiques de la région.

Selon Ian Khama, le Botswana a accueilli environ cent mille Zimbabwéens à cause du climat d’incertitude qui règne dans ce pays.

Robert Mugabe, 92 ans, dirige le Zimbabwe depuis son indépendance en 1980.

Quant à Ian Khama, il a affirmé qu’il va quitter ses fonctions en 2018, au terme de son second mandat.

“Mon opinion a toujours été que 10 ans à la tête de tout type d’organisation – pas seulement un pays ou un gouvernement, toute organisation – est le maximum”, a conclu le dirigeant.

BBC

[GARD align=”center”]

 

Laissez un commentaire