Le pape : «la majorité» des mariages catholiques ne sont pas valables

Le pape : «la majorité» des mariages catholiques ne sont pas valables

Le pape François

Le pape François|DR

Le pape François a déclaré que « la majorité » des mariages catholiques étaient nuls car contractés par des jeunes ne se rendant pas compte du sens de cet engagement à vie.

« La majorité des mariages sacramentels sont nuls, parce que les jeunes disent ‘oui, pour toute la vie’, mais ils ne savent pas ce que cela signifie », a déclaré jeudi soir le pontife dans la basilique Saint-Jean de Latran, selon des propos rapportés par l’agence spécialisée sur le Vatican I.Media.

Les jeunes manquent de « conscience »

Les jeunes « ne savent pas ce qu’ils disent parce qu’ils ont une autre culture. Ils (…) ont de la bonne volonté mais ils n’ont pas la conscience », a-t-il insisté. Devant de nombreux fidèles et prêtres du diocèse de Rome, le pape répondait de manière spontanée à des questions sur les récents synodes sur la famille et son exhortation apostolique « Amoris Laetitia ». Le pape François a déjà plusieurs fois évoqué la possible nullité de mariages contractés par convention sociale, de manière précipitée, sans préparation, parce que la jeune fille est enceinte ou encore par désir de robe blanche et de fête.

Le début d’une polémique?

Il a raconté avoir souvent observé des mariages de ce type en Argentine. Mais il n’avait jamais évoqué le fait qu’ils puissent représenter la « majorité » des unions célébrées par l’Eglise catholique. En publiant ce vendredi matin le verbatim de ses propos, le service de presse du Vatican a d’ailleurs cherché à rectifier le tir. Selon ce texte officiel, le pape a parlé d’une « partie », et non d’une « majorité » de mariages nuls.

AFP


Tags assigned to this article:
mariages catholiquespape François

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils