Le Maroc finance la construction d’un port de pêche à Brazzaville

Le Roi Mohamed VI du Maroc et le président congolais Denis Sassou Nguesso

Le Roi Mohammed VI et le Président de la République du Congo, Denis Sassou N’Guesso, ont procédé, lundi au port de Yoro à Brazzaville

Le Roi Mohamed VI du Maroc et le président congolais Denis Sassou Nguesso ont procédé, lundi, à la pose de la première pierre du port de pêche de Yoro dans le sixième arrondissement de Brazzaville, dont le cout estimé à 3,250 millions de dollars est entièrement pris en charge par le royaume chérifien.

Ce projet du port de Yoro, prévu sur une superficie de plus d’un (1) hectare au bord du fleuve Congo, vise, entre autres, l’amélioration des conditions de travail et de vie des pêcheurs, l’augmentation des performances de la pêche artisanale au Congo.

L’infrastructure sera dotée de 150 magasins et d’une chambre froide.

Pour Gatsé Itoua, un pêcheur interrogé le projet bienvenu car, « longtemps on nous avait promis la modernisation de ce port historique de Yoro, mais rien n’a été réalisé ».

« Nous saluons l’initiative du Roi du Maroc. Ce projet va nous soulager car, nous pratiquons la pêche traditionnelle. Avec la mise en œuvre de ce projet, tout sera moderne et nous allons accroitre notre production », s’est réjoui Ngatsé Itoua.

Son collègue Honoré Batchi, habitant du quartier Mpila situé au bord du fleuve, ajoute : « Ce projet, au-delà de ce qu’il représente pour le pêcheur, va moderniser le quartier et le rendre aussi plus accessible.

La pose de la première pierre de ce projet de la construction du port de Yoro a mis fin à la visite au Condo du Roi Mohamed VI.

Avec l’APA

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
Denis Sassou N’GuessoRoi Mohamed VI

Related Articles

Congo : Le pouvoir veut changer la Constitution mais exclut un «après Sassou en 2016»

Le Parti congolais du travail (PCT, au pouvoir) a manifesté le 31 décembre 2014 son intention de changer la Constitution

Congo : Jérôme Koko n’aurait point renoncé à ses fonctions de DG de la SNPC

Jérôme Koko, directeur général de la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC) n’a point renoncé à ses fonctions contrairement

Congo : Sassou N’Guesso place son nouveau mandat sous le signe de la « rupture »

Dans le discours prononcé le 16 avril, à l’occasion de son investiture, le président de la République Denis Sassou N’Guesso

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils