Le Gabon lance son visa électronique, une mini-révolution

Le Gabon lance son visa électronique, une mini-révolution

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Le Premier ministre gabonais, Daniel Ona Ondo, a officiellement lancé jeudi à Libreville le service de visa électronique ou l’E-visa pour faciliter l’entrée dans le territoire de ce petit émirat pétrolier du golfe de Guinée réputé assez fermé.

« L’E-visa permet de demander en ligne une autorisation d’entrée sur le territoire gabonais », a expliqué le Directeur général de la documentation et de l’immigration (DGDI), le général de Brigade Célestin Embinga.

Le service est géré par la DGDI qui s’est attachée des compétences de la société française Gemalto pour sa mise en œuvre.

« Nous allons solliciter les services d’Interpole pour des raisons de sécurité », a averti le ministre de l’Intérieur, Guy Bertrand Mapangou qui assure la tutelle de la DGDI.

Le visa électronique a été expérimenté pour la première fois le 15 juin dernier par un citoyen britannique parti du Rwanda pour le Gabon.

Le demandeur s’inscrit à partir du site https://evisa.dgdi.ga/ . il remplit en ligne un formulaire de demande de visa. Le demandeur doit avoir un passeport dont la date de validité est d’au moins six mois et d’une photographie couleur datant de moins de 6 mois, de taille de 35*45 millimètre et qui ne présente ni surexposition, ni sous-exposition. Elle doit être correctement contrastée, sans ombre portée sur le visage ou en arrière-plan.

Le e-visa est accordé pour les durées de séjour de 1 à 3 mois à entrée unique pour un coût de 45 000 Francs CFA ou 70 Euros + frais de traitement de dossier de 10 000 Francs CFA ou 15 Euros.

Le voyageur qui souhaite séjourner durant six (6) mois à entrées multiples paiera 120 000 Francs CFA soit 185 Euros + frais de traitement de dossier de 10 000 Francs CFA ou 15 Euros.
« Ce visa contribuera à assurer l’attractivité du Gabon », a indiqué le Premier ministre qui a invité les hommes d’affaires, les touristes et autres voyagistes à faire recourt à cet outil moderne pour se rendre au Gabon, un pays de paix.

A deux ans de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2017) que le Gabon organisera, ce visa « fait rentrer le Gabon dans la mondialisation, la modernité et la bonne gouvernance », a dit avec fierté Ona Ondo qui s’exprimait devant un parterre d’invités dont des diplomates et des responsables administratifs.

Une fois souscrit sur internet, le visa est payé à l’arrivée à l’aéroport. Le délai du traitement du dossier est de 72 heures.

Fini dans les déplacements vers les ambassades du Gabon à la recherche de ce précieux sésame.

(Gabon ACTU)


Tags assigned to this article:
Gabonvisa électronique

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils