Le Gabon a rappelé son ambassadeur en France après des propos du Premier ministre Valls

Le Gabon a rappelé son ambassadeur en France après des propos du Premier ministre Valls

Le président gabonais Ali Bongo a rendu une visite éclair à son homologue français François Hollande, le 14 septembre 2015.

Le président gabonais Ali Bongo a rendu une visite éclair à son homologue français François Hollande, le 14 septembre 2015.

Le Gabon a rappelé son ambassadeur en France après des propos du Premier ministre Manuel Valls qui remet en cause la victoire d’Ali Bongo en 2009.

Lors d’une émission sur la chaine publique française, le premier ministre français Manuel Valls a déclaré que le président Ali Bongo n’avait pas été « élu » en 2009.

Le Gabon a aussitôt réagit en rappelant son ambassadeur en France pour consultation.

Le ministre gabonais de l’intérieur, Pacôme Moubelet Boubeya s’est dit surpris et étonné des déclarations de Manuel Valls. Pour le ministre gabonais, son pays entretient de très bonnes relations diplomatiques avec la France et exige des clarifications.

« Nous nous attendons maintenant des clarifications sur les propos du Premier Ministre français pour qu’il nous explique exactement le contenu de son intervention pour que nous soyons édifiés. Mais dans tous les cas, le Ministre d’Etat, le ministre des affaires étrangères de notre pays a rappelé au Gabon, notre ambassadeur en France pour consultation », a déclaré M. Boubeya.


Tags assigned to this article:
Ali BongoFranceGabonManuel Valls

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils