Le FMI appelle à des réformes ‘’fortes et immédiates’’ au Congo

Le président congolais Denis Sassou Nguesso

Une mission du Fonds monétaire international(FMI) qui a séjourné du 5 au 20 décembre dernier à Brazzaville, appelé le gouvernement congolais à poursuivre des ‘’réformes fortes et immédiates en matière de gouvernance’’ avant d’amorcer les discussions sur un éventuel programme économique entre le Congo et l’institution financière.

« Les autorités devront faire des réformes fortes et immédiates en matière de gouvernance pour ancrer les attentes d’un changement positif dans la gestion des ressources publiques » a relevé le chef de la mission du FMI Abdoul Aziz Wane , dans sa déclaration.

À cet égard, l’équipe du FMI a salué l’intention du gouvernement d’approuver début 2018 une étude sur la gouvernance qui guidera les futures réformes.

Ces réformes devraient inclure la mise en place d’un ensemble d’organes indépendants de lutte contre la corruption, la déclaration d’actifs pour les hauts fonctionnaires, la mise en place et le renforcement de mécanismes de contrôle de certaines structures publiques, notamment les sociétés pétrolières publiques et les grands projets d’investissement.

« L’équipe du FMI continuera de travailler avec les autorités au cours des prochaines semaines dans plusieurs domaines, notamment sur le rétablissement de la viabilité de la dette, le renforcement de la gouvernance et le financement adéquat du programme. Une fois ce travail achevé, un arrangement financier visant à soutenir le programme économique du Congo sera discuté au niveau du personnel du FMI avant d’être proposé à l’examen du Conseil d’administration » indique cette déclaration », rassure M. Wane dans sa déclaration.

« Les autorités et la mission ont fait des progrès dans la formulation de politiques macroéconomiques et structurelles à moyen terme qui pourraient être soutenues par le FMI’’, note le communiqué.

La mission accueille favorablement le projet de budget pour l’exercice 2018, qui contribuera à rétablir la viabilité budgétaire et la stabilité extérieure régionale, tout en augmentant le soutien aux groupes vulnérables, dont les femmes.

La mission a également pris note des mesures envisagées par les autorités pour restaurer la viabilité de la dette à moyen terme. Elle a encouragé les autorités à finaliser le recrutement de conseillers juridiques et financiers à cet effet ».

L’économie du Congo continue de subir les contrecoups de la baisse des prix du pétrole, d’une dette insoutenable et des faiblesses dans la gouvernance, souligne-t-on.

Une récession plus profonde de l’économie non pétrolière en 2017 – avec une baisse de 9,2% – nuit aux segments les plus vulnérables de la population, indique-t-on.

L’équipe du FMI a rencontré durant son séjour à Brazzaville le Premier ministre Clément Mouamba, le ministre des Finances, M. Calixte Nganongo ; ainsi que d’autres hauts fonctionnaires.

L’équipe a également rencontré des représentants de la communauté diplomatique, du secteur privé, de la société civile et des partenaires du développement.

Avec l’APA

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
CongoéconomieFMI

Related Articles

Congo : Alexandre Gandou du cabinet Samuel & Marechal Associés Finance tire sa révérence

Le très discret et professionnel de la haute finance, le Congolais Alexandre Gandou nous a quittés mardi nuit . Il

Congo-Parlement : la session budgétaire s’achève sans adopter le budget de l’État 2015

Les parlementaires ont clos, le samedi 13 décembre au palais des congrès à Brazzaville, la session ordinaire consacrée à l’examen

Pointe-Noire: les élèves du lycée Mpaka se plaignent des conditions d’apprentissage

Pléthore chronique des effectifs des élèves, le manque de salle de classes, bref les conditions d’études sont déplorables au lycée

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils