home Brazzaville, Congo Le CSLC fait retirer un communiqué «sulfureux» contre RFI à Télé-Congo

Le CSLC fait retirer un communiqué «sulfureux» contre RFI à Télé-Congo

Image d’archive|DR
Image d’archive|DR

Télé-Congo, la chaîne nationale congolaise, a diffusé un communiqué émanant de prétendus intellectuels qui exigent la coupure temporaire de l’émetteur de R.f.i (Radio France internationale) à Brazzaville, et demandent aux autorités de porter plainte contre la radio française pour, selon eux, «incitation à la haine», et au motif que les reporters de  Radio france internationale ne se rendent que dans des quartiers hostiles au président sortant, pour prendre les impressions des habitants sur l’élection présidentielle. Ils reprochent aussi à cette radio de parler de la candidature du président Denis Sassou-Nguesso comme d’«une candidature à un troisième mandat». Le C.s.l.c (Conseil supérieur de la liberté de communication),  a exigé, purement et simplement, le retrait dudit communiqué sur les antennes nationales. Pour Philippe Mvouo, le président du C.s.l.c, ce communiqué, qu’il qualifie de «sulfureux», «ne reflète en rien la réalité du travail effectué par R.f.i sur la couverture du scrutin présidentiel».

One thought on “Le CSLC fait retirer un communiqué «sulfureux» contre RFI à Télé-Congo

  1. Monsieur Mvouo doit avoir ses raisons pour faire retirer le communiqué de RFI (par exemple, le souci de ménager la France en ces temps difficiles etc…)Car moi aussi, j’avais fait la même observation. Rares où les reportages de RFI fait dans Brazzaville Nord le jour de l’élection ou après.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils