Le couple Ouattara esquive le couple Sassou à Abidjan

by Ici Brazza | 8 novembre 2015 8 08 11 111111

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso avec son épouse.[1]

Le président congolais, Denis Sassou Nguesso avec son épouse.

En Afrique où pour se maintenir au pouvoir, il est de bon temps de tordre le coup aux textes fondateurs. Certains n’osent plus s’afficher publiquement avec leurs amis d’hier. L’axe Abidjan- Brazzaville serait le parfait exemple d’une esquive douce du  Président Ivoirien, Alassane Ouattara vis à vis du Congolais Denis Sassou Nguesso.

La capitale ivoirienne sera le 21 novembre 2015, la place qui accueillera une grande cérémonie réunissant les familles présidentielles du Congo et une famille de la Côte d’Ivoire. En effet, concernant les mariages, les familles aux affaires en Afrique  aiment se comporter comme les familles royales en Occident. L’exemple des unions entre la famille Bongo et Sassou peut en témoigner tout comme le mariage à Abidjan entre Ngaouli Mobutu et un Ivoirien à l’époque d’Houphouët Boigny.

Dans la continuité, Vangsy Goma, le premier petit-fils d’Antoinette Sassou Nguesso, Première dame du Congo, et Gabrielle Lemaire, une belgo-ivoirienne s’uniront pour la vie le 21 novembre, dans le faste dont nous a habitué la famille Sassou Nguesso. Qui peut douter de l’amour du bling-bling dont Blandine Lumandé, directrice de cabinet de la Première dame du Congo, fait preuve aux côtés de sa mère. Pour cette occasion, on mettra les petits plats dans les grands. Le célèbre hôtel ivoire sera réquisitionné et les invités venant du Congo bénéficieront de la gratuité du déplacement. Un ballet de jet privé est annoncé du côté du terminal des Vip.

Mais tous ces préparatifs devront prendre en compte la présence où non du couple Ouattara. En effet, selon l’agenda officiel du numéro un ivoirien, il séjournera en dehors du pays presque un mois. Il commencera par la France où, il prendra part le 10 novembre à un déjeuner à l’Elysée avec François Hollande et d’autres présidents africains. Une rencontre qui ne comptera pas Sassou Nguesso parmi les invités. Selon nos sources, le président ivoirien effectuera après la Cope 21 une visite en Afrique du Sud et au  Bénin.

Mais pourquoi Ouattara qui a quitté Abidjan le 7 novembre en compagnie de son épouse pour un mois alors que la famille de son grand ami (Sassou) organise sur le sol ivoirien le mariage de son petit-fils?

Le président  Congolais traverse une phase très critique. Le référendum proposant la modification de la constitution de 2002 ne correspond pas à l’image que voudrait se donner celui qui vient d’obtenir des Ivoiriens, par les urnes, un nouveau mandat de cinq ans. La communauté internationale reste divisée sur l’attitude à avoir face à un pouvoir contesté par la rue. On comprend alors pourquoi Alassane Ouattara préfère éviter de s’afficher avec un homme qui aujourd’hui ne répond plus aux attentes et aux aspirations des Africains engagés sur les principes de la démocratie qui garantissent l’alternance au pouvoir.

Alors, le mariage du petit fils sonnera t-il officiellement la fin d’une longue relation entre les Nguesso et les Ouattara?  

Léon Samba 

____________________________________________

Suivez ICIBrazza.com sur Twitter et Facebook 

 

Partager :

Endnotes:
  1. [Image]: http://icibrazza.com/wp-content/uploads/2015/11/Capture-decran-2013-05-12-a-20.jpeg
  2. Tweet: https://twitter.com/share

Source URL: http://icibrazza.com/le-couple-ouattara-esquive-le-couple-sassou-a-abidjan/