Le Congo se félicite de la future convertibilité du Yuan dans la zone CEMAC

Le Congo se félicite de la future convertibilité du Yuan dans la zone CEMAC

Le porte-parole du gouvernement congolais, Thierry Moungalla, s’est félicité jeudi de la convertibilité prochaine de la monnaie chinoise, le Yuan, dans la zone de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

« La convertibilité du Yuan dans la zone CEMAC va permettre de donner aux investisseurs chinois, privés comme publics la capacité beaucoup plus rapide, dans des circuits financiers beaucoup plus simples, la possibilité de faire arriver ici (au Congo) des capitaux propres au développement de leurs activités », a déclaré le ministre Moungalla, au cours d’une conférence de presse.

En matière de finances, le Congo et la Chine ont mis en place à Brazzaville la Banque sino congolaise pour l’Afrique (BSCA) dont le siège, un édifice de 15 étages, est en construction en plein centre ville de la capitale congolaise.

Il s’est également félicité de nouveaux accords avec la Chine, conclus à l’occasion de la visite d’Etat du président Denis Sassou N’Guesso.

« Notre grand partenaire chinois, qui est un pays rationnel, a toujours confiance dans l’attractivité du Congo. Un accord avec la Chine va bientôt rendre effective la zone économique spéciale de Pointe Noire, la construction d’une structure d’entretien de nos aéronefs, la poursuite des grandes coopérations en matière d’infrastructures entre le Congo et la Chine », a-t-il affirmé.

« Ce sont là des signaux qui montrent que notre pays reste attractif. Oui, il y a le micro climat dépressif autour de l’activité pétrolière, mais c’est conjoncturel, c’est pas structurel, les cours du pétrole rebondiront un jour », a-t-il conclu.


Tags assigned to this article:
CÉMACChineCongoYuan

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils