Le Congo et la Banque mondiale bouclent la première phase du projet CAB

Fibre optique

©DR

Le Congo et la Banque mondiale ont récemment restitué les conclusions de l’évaluation de clôture de la mise en œuvre du projet CAB-CIT-CG, d’un montant de quinze millions de dollars, reliant le Congo et le Gabon et destiné à assurer la redondance de la connectivité internet haut débit afin d’impulser le développement numérique du pays.

La première phase du projet CAB (Central african backbone), cofinancée par le Congo et la Banque mondiale, est donc terminée, après son lancement en mai 2011. Pendant sept ans, elle aura permis de relier le Congo et le Gabon en infrastructures à fibre optique. La dorsale, longue de 521km, entre Pointe-Noire et Mbinda, une communauté urbaine du département du Niari située vers la frontière du Gabon, a été reliée avec une autre dorsale également construite du côté du Gabon, entre Libreville et Lékoko, longue de 1078 km. « A la différence d’une entreprise ou d’une administration, ce qui fait la spécificité d’un projet, c’est que dès sa genèse, il est destiné à mourir à court ou moyen termes. D’ailleurs, un projet ne peut être considéré comme un succès tant qu’il n’est pas mort », a déclaré Yvon Didier Miéhakanda, coordonnateur du projet CAB-Congo lors de l’atelier de restitution.

Au-delà de ses réalisations, ce projet a impulsé un élan d’arrimage du Congo à l’économie numérique en ce sens que le pays a pu se doter d’un premier point d’échange internet en Afrique centrale, d’une plate-forme .cg qui permettra de valoriser le nom domaine national ainsi que d’un cadre institutionnel et légal en cours d’adoption, qui régit l’économie numérique dans son écosystème. Il a, par ailleurs, permis la fourniture de l’internet dans les différents instituts de l’Université Marien- Ngouabi.

La représentante de la Banque mondiale au Congo, Korotoumou Ouatara, a estimé que la fin d’exécution du projet CAB-CIT-CG permet à son institution et au gouvernement du Congo, à travers cette évaluation, de consigner l’atteinte des objectifs de développement du projet et les résultats obtenus. « Le projet CAB-CIT-CG et le financement additionnel ont enregistré à leur clôture, le 26 décembre 2018, des taux financiers respectifs de 100% et de 99,21% », a-t-elle souligné.

Si le CAB, dans son premier volet, est terminé, il est encore loin de faire ses adieux car déjà en plein dans sa deuxième phase, dite réseau nord, grâce à un financement de la Banque africaine de développement de plus de huit milliards francs CFA. Ce sont les interconnexions avec le Cameroun, dont les travaux sont lancés cette année, et avec la Centrafrique, où il sera question d’une fibre optique sous-fluviale dans le lit de la Sangha.

Cette deuxième phase à plusieurs composantes, précisait le ministre des Postes, des télécommunications et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo, devrait permettre au pays de réaliser des travaux à valeur ajoutée dans l’aboutissement de l’économie numérique. Il s’agit, entre autres, de la construction d’un Datacenter dont les études de faisabilité, d’une durée d’environ six mois, ont été lancées le 15 novembre dernier; d’un technopole; d’une zone d’activités qui rassemblera des entreprises de fabrication ou de services dans le secteur des hautes technologies.

Quentin Loubou

Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale


Tags assigned to this article:
Banque mondialeCongofibre optique

Related Articles

Internet Mobile bientôt coupé? Psychose des internautes congolais

Au Congo, l’internet mobile avait été coupé à la veille du 20 octobre 2015. La raison officielle donnée par les

Zones économiques spéciales du Congo : la Chine offre une assistance technique à Brazzaville

Le ministre congolais des Zones économiques spéciales (Zes), Alain Akouala Atypault et l’ambassadeur de Chine au Congo, Xi Huang ont,

Congo – Seeds For The Future : 10 Jeunes en stage de formation des TIC en Chine

Ils sont 10 jeunes congolais étudiants et ingénieurs en formation en TIC à prendre le chemin de la Chine, ce

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils