Le Congo accueillera un sommet africain sur la crise libyenne

Le Congo accueillera un sommet africain sur la crise libyenne

Le ministère congolais des Affaires étrangères a annoncé la tenue, le 25 janvier prochain à Brazzaville, d’un sommet des chefs d’Etat africains consacré à la crise libyenne.

L’objectif est d’apporter « une contribution africaine » à la résolution du conflit qui frappe ce pays depuis 2011, selon le ministre des Affaires étrangères Jean Claude Gakosso.

M. Gakosso a effectué une tournée à travers plusieurs capitales africaines pour sensibiliser et inviter les dirigeants de pays impliqués à la recherche de solutions à cette crise à la réunion de Brazzaville.

Au sortir de discussion avec son homologue algérien, le 7 janvier, le chef de la diplomatie congolaise a plaidé en faveur d’un « consensus encore plus large impliquant toutes les factions libyennes », afin, disait-il, « de mettre un terme à la situation chaotique que vit ce pays complètement déchiré ». Et d’ajouter que les discussions qui ont abouti à la mise en place d’un gouvernement d’union nationale constituent indéniablement un pas en avant, mais cela reste insuffisant et on le voit sur le terrain.

« Le pays reste profondément divisé et la situation demeure dramatique, avec toutes les répercussions regrettables sur les pays voisins », a-t-il ajouté.

M. Gakosso, qui a invité les pays africains à prendre leur responsabilité vis-à-vis de ce dossier et ne pas laisser les autres « dicter » leurs solutions au continent, s’est rendu dans plusieurs pays africains tels que l’Afrique du Sud, le Niger, la Mauritanie et l’Algérie, pour informer leurs dirigeants sur le sommet de Brazzaville.

Le Congo qui préside le Comité de haut niveau sur la Libye au sein de l’Union africaine œuvre à aider le continent à se réapproprier du dossier libyen. La réunion du 25 janvier des chefs d’Etat membres de ce comité et des pays voisins de la Libye, à Brazzaville, va au compte de ces efforts.


Tags assigned to this article:
CongoLibyeUnion africaine

4 comments

Write a comment
  1. Cissy dia Congo
    Cissy dia Congo 13 janvier, 2017, 15:23

    Pourquoi il n’arrive pas résoudre les problèmes de son pays ?Sassou vraiment aime se ridiculisé Soit disant qu ‘il n’y a pas de crise au Pool .

    Reply this comment
  2. Oscar Pfouma
    Oscar Pfouma 13 janvier, 2017, 22:00

    Un autre Sommet ? L’Afrique est devenue le Continent des Sommets !
    – Sommet Maroc- Afrique
    – Sommet Chine-Afrique
    -Sommet Arabie-Afrique
    – Sommet France-Afrique
    -Sommet Inde-Afrique, etc.

    Messieurs les Etranger, ce n’est pas une vente aux enchères, merde !

    Reply this comment
  3. JDM
    JDM 14 janvier, 2017, 15:14

     » Payasadas  » des veritables clowns , ces messieurs ont de l’argent pour célébrer des sommets un peu partout en Afrique , mais n’ont pas d’argent pour offrir aux Africains une vie digne, l’éducation et santé inexistantes, les bourses et salaires ne sont pas régulièrement payés, des pyromanes qui mettent le feu dans leurs propres pays et, se présentent comme des pompiers pour éteindre le feu ailleurs. Qu’ils continuent à nous prendre pour des idiots.

    Reply this comment

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils