Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

International

Le Burundi suspendu de la Francophonie

Pierre Nkurunziza

Pierre Nkurunziza

Le Burundi est de plus en plus isolé sur la scène internationale. Après l’Union européenne qui a suspendu mi-mars son aide financière au Burundi, c’est l’Organisation internationale de la francophonie qui a suspendu sa coopération avec le pays jeudi. Le Burundi n’est pas exclu de l’organisation. Mais l’OIF estime que Bujumbura n’a pas fait preuve de bonne volonté pour sortir de la crise et a décidé de faire monter la pression d’un cran.

Une situation sécuritaire qui se dégrade de jour de jour, des droits de l’homme bafoués et toujours pas d’amorce d’un véritable dialogue politique avec l’opposition. Voilà ce qui a poussé l’OIF à hausser le ton et à suspendre sa coopération avec le Burundi jeudi.

« Cette décision fait suite à la décision en juillet dernier de ce même conseil permanent de la francophonie, qui avait placé sous observation le Burundi suite à l’élection du président Nkurunziza, explique Louis Hamann, porte-parole de la secrétaire générale de la francophonie. Maintenant la décision (de jeudi) vise à augmenter d’un cran la pression sur le gouvernement burundais dans le but bien sûr d’inciter à un rétablissement de la situation sécuritaire, l’instauration également d’un dialogue politique réellement inclusif pour favoriser une sortie de crise. »

Cette sanction ne concerne pas les programmes qui bénéficient directement aux populations sans passer par les comptes du gouvernement, ni ceux qui peuvent aider « au rétablissement de la démocratie ». En revanche, plus question pour l’OIF par exemple de plaider la cause du Burundi auprès de la Banque mondiale comme elle le fait souvent. Comme l’Union européenne avant elle, l’OIF espère ainsi susciter une réaction de Bujumbura alors que les caisses de l’Etat sont vides et que les prévisions du FMI pour l’année en cours sont désastreuses.

La Centrafrique en revanche, qui avait été provisoirement exclue des instances de l’OIF après le coup d’Etat de mars 2013, a elle été officiellement réintégrée jeudi suite aux élections présidentielle et législatives qui se sont tenues aux yeux de l’organisation dans « des conditions satisfaisantes ».

Par RFI

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils