L’Asecna-Congo risque d’être secouée par une grève affectant le transport aérien

L’Asecna-Congo risque d’être secouée par une grève affectant le transport aérien

L’Asecna-CongoN’ayant pas obtenu gain de cause à ses revendications, la coordination des syndicats Fesytrac et C.s.t.c de l’Asecna-Congo a lancé un avis de grève, à compter du 12 décembre prochain.

A partir de cette période, le service de contrôle aérien sera réduit au minimum. Ainsi, au lieu de deux contrôleurs à la tour de contrôle, il n’y en aura qu’un, tandis que deux véhicules de pompier seulement seront disponibles sur quatre, ordinairement.

Les travailleurs ont décidé de débrayer, parce qu’ils n’ont pas trouvé satisfaction à leur revendication concernant le terrain de 36 hectares, situé à Sangolo-l’O.m.s, dans le 8ème arrondissement, Madibou, à Brazzaville, attribué par le président de la République, sous paiement, à l’Asecna, mais que le Ministère des affaires foncières et du domaine public a repris, pour l’attribuer à une société immobilière marocaine.

Si la grève devient effective, elle va faire de l’aéroport de Brazzaville, un aéroport à risque, en raison d’un service réduit de contrôle aérien. En tout cas, la balle est du côté du gouvernement.

Par lasemaineafricaine


No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils