home Art & Culture, Brazzaville L’artiste peintre congolaise Rhode Makoumbou présente l’art congolais à Bruxelles

L’artiste peintre congolaise Rhode Makoumbou présente l’art congolais à Bruxelles

L’artiste peintre congolaise Rhode Bath-Scheba Makoumbou
L’artiste peintre congolaise Rhode Bath-Scheba Makoumbou

L’artiste peintre congolaise Rhode Bath-Scheba Makoumbou expose du 3 avril  au 11 juin au restaurant Inzia à Bruxelles sur le thème Congo Art Témoin, en présence de nombreux invités et de Willy Decourty Bourgmestre d’Ixelles.

Environ cent cinquante personnes participent à ce vernissage dont les visiteurs étaient surpris par les trente-trois œuvres. Au menu des débats qui vont meubler cette exposition : la  signification des différentes créations que l’artiste puise dans les activités sociales de la femme africaine ; la disparition de son père David Makoumbou qui était à la fois son mentor. « J’ai eu beaucoup de contacts et de questions sur mes œuvres. Cela prouve que les gens sont de plus en plus attentifs à ce que je fais et je ne peux en tirer que de la satisfaction », a déclaré Rhode Bath-Schéba Makoumbou.

Rhode Bath-Schéba Makoumbou a été initiée à la peinture par son père, le peintre David Makoumbou décédé en juin 2014. Elle s’est réellement engagée dans l’art à partir de 1989. Dans les peintures à l’huile, elle peint généralement au couteau. La variété de ses toiles s’illustre par un style nettement africain à partir de l’art statuaire traditionnel, mais également influencé par les courants de l’art réaliste, expressionniste et cubiste.

Depuis 2002, Rhode Makoumbou a créé de nombreuses sculptures en matière composée (sciure et colle à bois sur une structure métallique) représentant les métiers des villages qui tendent àdisparaître. Certaines ont plus de trois mètres de haut !

Elle se considère un peu comme une artiste archiviste de la mémoire sociale et culturelle de l’Afrique en général et du Congo en particulier. Elle s’exprime souvent dans ses interviews sur le respect des notions idéologiques de l’identité et de la diversité culturelle. Elle a toujours accordé une grande importance à la question du sens dans l’art et du rapport entre l’artiste et son public.

À partir de 2003, Rhode a entamé une importante carrière internationale et expose maintenant dans le monde entier. En quinze ans, elle a participé à 208 expositions collectives ou individuelles dans le monde, sans compter ses 20 participations dans son pays natal.

Elle a déjà présenté ses oeuvres dans les pays ci-après : le Congo Brazzaville, le Gabon, la France, la Belgique, le Niger, le Cameroun, les États-Unis, la Côte d’Ivoire, la Tanzanie, l’Allemagne, le Sénégal, le Maroc, l’Espagne, la Suède, le Luxembourg, les Pays-Bas, la Suisse, le Canada et le Qatar.

© Adiac-Congo

Photo du profil de Adiac-Congo

Adiac-Congo

L’Agence d’information d’Afrique Centrale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils