L’artiste musicien Asalfo donne un coup de pouce à la Fondation Congo Assistance

L’artiste musicien Asalfo donne un coup de pouce à la Fondation Congo Assistance

Antoinette Sasou N’Guesso et Traoré Salif dit AsalfoLe leader vocal du groupe ivoirien Magic System a offert le 10 décembre une somme de 15 millions FCFA à l’épouse du chef de l’État, Antoinette Sasou N’Guesso. Un encouragement pour les actions humanitaires qu’elle mène à travers sa Fondation Congo Assistance.

« C’est une sorte d’encouragement et de soutien que nous voulions apporter à une dame qui se bat dans le domaine social. Nous savons qu’elle a mené beaucoup d’actions à l’endroit des populations. Elle s’est beaucoup battue pour le bien-être des populations et surtout dans les secteurs de l’éducation et de la santé », a déclaré Traoré Salif dit Asalfo au sortir de son entretien avec l’épouse du chef de l’État. « Étant ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco, chargé de l’alphabétisation et de la Culture de la paix, il était important pour moi de venir lui apporter mon soutien et dire aussi que les Africains sont fiers d’elle. Nous sommes auprès d’elle à tout moment et nous sommes aussi disponibles de pouvoir lui apporter notre contribution », a-t-il ajouté.

Rappelons que le fondateur du groupe Magic System est au sommet de sa gloire avec le 16ème disque d’or remporté en septembre dernier avec« Africainement vôtre », dernier album du groupe. Avec le titre « On air »  devenu l’hymne de l’équipe de France à la récente Coupe du monde, la réputation de Magic System a dépassé les frontières de la Côte d’Ivoire. La notoriété d’Asalfo et son implication dans les domaines de l’éducation et la culture lui ont valu, en septembre 2014, la prorogation de son mandat d’ambassadeur de bonne volonté de l’Unesco.

En effet, la star du  Zouglou avait gracieusement offert une école maternelle à la commune de Marcory Anoumabo (Abidjan), dans le quartier où le groupe a vu le jour dans les années 1990. Avant cette énième distinction,  Asalfo a été élevé au rang d’Ambassadeur des Droits de l’homme par  le ministre  ivoirien de la Justice, des droits de l’homme et des libertés publiques, Mamadou Gnénéma Coulibaly, en août 2014. Officier de l’ordre de mérite en 2007, Asalfo est également Ambassadeur culturel pour la réconciliation en Côte d’Ivoire.

(©Adiac-congo)


Tags assigned to this article:
Antoinette SasouAsalfo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils