L’Angola est une illustration des bénéfices de la paix – Sassou N’guesso

L’Angola est une illustration des bénéfices de la paix – Sassou N’guesso
Sassou N'guesso

Le Chef de l’Etat congolais, Denis Sassou N’guesso

Le Président de la République du Congo, Denis Sassou N?guesso a déclaré mardi, à Luanda, que l’Angola était une « illustration éloquente » des avantages tangibles de la paix.

L’homme d’Etat s’exprimait à la séance solennelle de l’Assemblée nationale convoquée à l’occasion de sa visite de trois jours en Angola.

Pour Denis Sassou Nguesso, l’Assemblée nationale angolaise est un symbole vivant d’une nation réconciliée avec elle-même dans la diversité de sa composition humaine et géographique.

La paix restaurée, a-t-il souligné, l’Angola s’est positionné de manière dynamique et saisissante sur la scène internationale et dans le voisinage immédiat et s’engage, chaque jour, avec détermination face aux crises dans la sous-région.

Il a salué l’engagement aux efforts de paix en République démocratique du Congo et en République Centrafricaine et au sein des institutions telles que la SADC, la CEEAC, la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs et la Commission du Golfe de Guinée.

Le président du Congo a mis en relief la présence angolaise dans la marche de la communauté internationale en faveur de la paix et du progrès, à travers l’Union Africaine et les Nations Unies.

Selon lui, son pays développe également un processus de reconstruction post-conflit et que, après « une guerre civile dévastatrice à tous les niveaux, la nation congolaise s’est levée pour dire non à la violence, et non au rejet de l’autre, oui à l’unité nationale, un destin partagé ».

Il a indiqué que le climat favorable permettait la réalisation de nombreux projets dans tous les secteurs de la vie d’une nation, avec la construction d’infrastructures de transport et de communication, d’énergie, de santé, d’éducation et de sport.

Le président congolais a dit que comme l’Angola, le Congo s’est engagé résolument dans la recherche de la paix, sécurité et coopération internationale.

« Nos deux pays, dotés de vastes ressources naturelles et engagés dans de vastes programmes de modernisation, ont toutes les raisons de construire sur la base de l’amitié et de la solidarité exemplaires, un partenariat qui sera à la hauteur des attentes de nos peuples », a-t-il poursuivit.

Il a fait savoir qu’il avait, son homologue angolais « le devoir historique de construire un axe stratégique avec des réalisations qui résistent à l’épreuve du temps et les défaillances de la mémoire collective »

ANGOP


Tags assigned to this article:
AngolaCongo

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils