L’ambassadrice des États-Unis au Congo, sera bientôt déclarée « persona non grata » au Congo

L’ambassadrice des États-Unis au Congo, sera bientôt déclarée « persona non grata » au Congo

L’Ambassadeur des États-Unis au Congo, Stéphanie Sullivan

L’Ambassadeur des États-Unis au Congo, Stéphanie Sullivan

L’Ambassadrice des Etats Unis d’Amérique au Congo, Madame Stéphanie Sullivan, court le risque d’un désaveu de la part du Département d’Etat pour son appréciation sans retenue sur la situation politique du Congo.

En poste depuis quelques années, la diplomate américaine se comporte en donneur de leçons ou en substituant en fanatique de l’opposition sur la situation politique du Congo. Cette attitude serait à cause d’une relation non encore élucidée qu’elle a avec Monsieur André Okombi Salissa.

Au mépris du droit de réserve dû a sa qualité de diplomate, Mme Sullivan se comporte désormais de façon ostentatoire, comme une militante de l’opposition, ce malgré les mises en garde répétées faite par le Département d’Etat.

Cette attitude inédite qui tranche avec les us et coutumes de la diplomatie, ainsi que du devoir d’exemplarité des USA en matière des relations internationales fait courir à Mme Sullivan le risque d’être rappelée par Washington.

Les USA reprochent à leur ambassadrice une collaboration qu’ils qualifient de partisane qui met à mal le devoir d’impartialité reconnu à tout diplomate.


Tags assigned to this article:
CongoStéphanie SullivanUSA

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils