La police détruit des étalages des vendeurs ambulants à Pointe-Noire

La police détruit des étalages des vendeurs ambulants à Pointe-Noire

Image d’archive|DR

Image d’archive|DR

Les autorités municipales ont réquisitionné la police, qui a fait irruption, en fin de semaine dernière, au Grand-marché de Pointe-Noire,  dans la capitale économique, pour y détruire les étalages réinstallés par des vendeurs ambulants, alors que ce marché est fermé, provisoirement, pour des travaux de modernisation. La descente était musclée, mais ce n’était pas facile pour faire entendre raison aux vendeurs. Les policiers ont dû brûler les étalages et autres supports des vendeurs ambulants, pour les décourager à revenir. Il faut dire que le Grand-marché a été transféré aux sites de l’O.c.h et vers la foire, mais tous les vendeurs n’y trouveraient pas leurs comptes, se plaignent plusieurs d’entre eux, en raison, semble-t-il, du nombre peu élevé d’étalages et de tables mis à leur disposition. Une solution à ce problème est souhaitable, afin de permettre à tout le monde d’exercer son petit commerce, grâce à quoi nombreux font vivre leurs familles


Tags assigned to this article:
Pointe NoirePolicevendeurs ambulants

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils