Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

La modernisation du Port autonome de Brazzaville demeure un défi

Image d’archive|© Panoramio

Image d’archive|© Panoramio

Afin de permettre au port autonome de Brazzaville de jouer son rôle de maillon de la chaîne de transport en Afrique centrale, plusieurs travaux sont  en cours d’exécution. Il s’agit de sa réhabilitation  et de celle de certains ports secondaires comme Ouesso, Mossaka, Impfondo, etc.. Celui de Yoro est en construction.

Le sujet a été à l’ordre du jour du conseil d’administration de cette structure, tenue le 24 avril à Brazzaville. Un autre souhait exprimé par les administrateurs concernait la mise en place d’une commission mixte et restreinte pour harmoniser les dispositions du règlement d’exploitation dudit port autonome avec les stipulations de la convention de concession.

En outre, s’agissant du programme d’activités de l’année en cours, le principe de travail  est fondé sur la gestion axée sur les résultats. Pour ce faire, grâce à l’augmentation substantielle des dotations aux investissements, 60% seront alloués aux projets de développement du patrimoine immobilier devant accompagner l’action de l’Etat.

Par ailleurs, en vue de mettre en application la convention collective dès janvier 2016, les responsables du port ont signé un protocole d’accord avec les partenaires sociaux. Notons que les procédures légales concernant les dossiers des occupants du domaine du port devront être achevées courant cette année. « Vous aviez les outils et les éléments de travail donnés par les administrateurs. Nous attendons de vous des efforts permettant de relever les grands défis de réhabilitation et de l’ensemble des activités  du port», a indiqué le président du conseil d’administration du port, Jean Louis Osso.

Rappelons que le port autonome de Brazzaville est actuellement caractérisé par des perturbations causées notamment par l’opération « Mbata ya ba kolo » entrainant des conséquences néfastes sur le trafic, d’où la chute du chiffre d’affaires. A ce désarroi s’ajoutent, la fièvre hémorragique Ebola en RDC ayant contraint le gouvernement congolais à sécuriser ses frontières, et la crise centrafricaine.

© Adiac-Congo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils