La France championne du monde après sa victoire face à la Croatie (4-2)

La France championne du monde après sa victoire face à la Croatie (4-2

La France championne du monde après sa victoire face à la Croatie (4-2

La 21è édition de la Coupe du monde de football, Russie 2018, a pris fin, dimanche au stade olympique de Moscou, avec le sacre de l’équipe France qui a battu la Croatie (4-2) dans une finale bien enlevée. 

Les Bleus voulaient une deuxième étoile flockée sur leur maillot. C’est chose faite. Après 1998, la France inscrit son nom sur le socle du trophée du football planétaire. 

Ce ne fut pas facile pour ces Bleus peu inspirés et qui ont éprouvé du mal à entrer dans cette finale malgré le score à leur avantage à la pause (2-1) , à aucun moment, Hugo Lloris et ses partenaires n’ont élevé le niveau de leur jeu. Tétanisés qu’ils étaient, ils ont été dominés par les Croates.

Mais les grandes équipes, c’est connu, ont un brin de réussite. Et contre le cours du jeu, la France parvient à ouvrir la marque sur sa première offensive. 

Sur un coup franc d’Antoine Griezmann, Mario Mandzukic détourne le ballon de la tête dans ses propres filets (1-0, 18è). La France lance sa finale. Mais la Croatie revient, rapidement, dans le le match. 

Périsic, le milieu offensif croate hérite de la balle à l’entrée de la surface, élimine N’golo Kanté avant de crucifier Hugo Lloris (1-1, 28è).

Les Bleus repartent à l’assaut de la défense croate qui concède un corner. 

Le corner exécuté par Griezmann occasionne un penalty après une tête de Blaise Matuidi dévié de la main par un défenseur croate. L’arbitre argentin accorde le penalty après avoir visionné la vidéo. Antoine Griezmann prend à contre pied Subasic (2-1, 36è). C’est le score à la pause.

À la reprise, les Croates assiègent le camp français sauvé à deux reprises par Hugo Lloris (51è et 56è). La frayeur passée, les Bleus accélèrent pour marquer presque coup sur coup, deux buts.

D’abord, Paul Pogba sur un centre de M’bappé frappe et trompe, en deux temps, Subasic (3-1,59è). Il sera suivi par le passeur M’bappé dont la frappe, côté droit, sèche le gardien croate au sol (4-1, 65 è). 

La France tient sa deuxième étoile. Malgré l’énorme bourde d’Hugo Lloris qui permet à Mario Mandzukic de réduire la marque (4-2, 69è). Didier Deschamps rentre dans l’histoire des entraîneurs qui ont remporté la Coupe du monde en tant que joueur et sélectionneur. 

Avec APA


Tags assigned to this article:
CM2018France

Related Articles

Le Maroc finalement autorisé à disputer les CAN 2017 et 2019

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a annulé jeudi les sanctions sportives prises par la Confédération africaine de football (CAF)

RDC : Willy Mishiki, vice-ministre à l’énergie avait été arrêté en juin 2002 à Bruxelles pour trafic de faux francs CFA

Pour satisfaire les appétits de tous ceux qui ont accepté le maintien de Joseph Kabila, le nouveau gouvernement compte… 67

Ping et Bongo d’accord pour recompter les voix

La Cour constitutionnelle doit se prononcer dans trois jours mais les avocats annoncent s’être entendus pour recompter des voix de

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils