Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Afrique

La fille aînée d’Ali Bongo Ondimba se voit-elle présidente du Gabon ?

Contrairement à ce que nous avons écrit ci-dessous, Malika Dossou Bongo Ondimba n’a pas annoncé penser à la présidentielle 2023 au Gabon. La publication Facebook que nous avons relayée a en réalité été produite par un faux compte, comme nous l’a signalé la présidence gabonaise.

« Il a été alimenté de publications positives pour faire plus vraisemblable », explique la présidence. Celle-ci affirme en outre s’atteler régulièrement à la suppression de tels comptes frauduleux sur les réseaux sociaux. Malika Dossou Bongo Ondimba, si elle est bien présente sur Facebook, ne dispose que d’un profil privé. Nous présentons nos excuses à l’intéressée.

La fille aînée d’Ali Bongo Ondimba a publié samedi 18 juin un post Facebook dans lequel elle écrit : « Je suis maire depuis deux ans déjà et je ne compte pas m’arrêter (…) car j’ai des ambitions énormes pour le Gabon », écrit-elle. Et d’ajouter : « Pourquoi pas une femme présidente de la République du Gabon en 2022 ? Tout sera possible. »

Notons que la présidentielle gabonaise devrait plutôt avoir lieu en 2023, puisque le mandat présidentiel est un septennat et que le prochain scrutin a lieu en août.

Connue pour avoir relancé le concours de Miss Gabon, fondatrice de « Défis de femmes », qui vient en aide aux mères et aux familles en difficulté, elle est, depuis les municipales de 2013, maire adjoint du deuxième arrondissement de commune d’Akanda pour le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

Issue du mariage, au début des années 1980, d’Ali Bongo Ondimba avec la Franco-Gabonaise Annick Aubierge Lafitte Mouvagha, Malika Dossou Bongo Ondimba a été scolarisée aux États-Unis, à Los Angeles, puis en France, où elle a étudié les relations internationales à l’université de La Sorbonne à Paris. Elle a ensuite intégré l’Unesco puis l’ONU, à Genève avant de rentrer au Gabon en 2009. D’un naturel discret, elle a épousé un an plus tard Steve Dossou, le fils de Samuel Dossou, patron de Petrolin Group et ex-conseiller spécial d’Omar Bongo Ondimba.

© JA

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

  Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils