La CEEAC prolonge la transition en Centrafrique pour mieux préparer les élections

La CEEAC prolonge la transition en Centrafrique pour mieux préparer les élections

Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise

Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République Gabonaise

Le président en exercice de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (CEEAC), le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba, a signé mardi un décret prolongeant la durée de la transition en République centrafricaine afin de disposer de plus de temps pour organiser les élections législatives et présidentielle.

Selon un communiqué officiel de l’institution, cette transition, prorogée pour la période allant du 18 août au 30 décembre 2015, vise à permettre aux autorités de la Transition d’organiser les élections législatives et présidentielles « crédibles et transparentes ».

Cette décision a été prise pendant la 16ème Session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEEAC tenue à N’djamena le 25 mai 2015.

Un émissaire du Secrétaire général de la CEEAC se rendra à Bangui, capitale de la Centrafrique d’ici la fin de la semaine pour transmettre cette décision aux autorités de la Transition en République centrafricaine, a indiqué cette institution sous-régionale.

20 personnes, y compris l’ancien président François Bozizé, ont déjà annoncé leur candidature à l’élection présidentielle dans ce pays, qui a connu une guerre civile doublée d’un conflit confessionnel opposant les chrétiens aux musulmans.

(Xinhua)


Tags assigned to this article:
CEEACCentrafriqueélections

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils