Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Brazzaville

La Banque Mondiale veut faire du Congo une plateforme du numérique

Le ministre Thierry Moungalla lors de l'audience avec le représentant de la Banque Mondiale au Congo

Le ministre Thierry Moungalla lors de l’audience avec le représentant de la Banque Mondiale au Congo

Le nouveau représentant-résident de la Banque Mondiale au Congo, Djibrilla Issa, a dévoilé les ambitions de son institution de développer le secteur du numérique, le 9 avril, au cours d’un entretien avec le ministre des Postes et télécommunications, Thierry Lézin Moungalla.

Nouvellement installé, le nouveau représentant de la Banque Mondiale au Congo, qui a inscrit cette rencontre dans le cadre d’une visite de courtoisie auprès du ministre des Postes et télécommunications, a saisi cette occasion pour se faire une idée du fonctionnement global du secteur congolais des postes télécommunications.

Il voulait surtout connaitre les projets prioritaires que le Congo tient à développer dans le domaine des télécommunications en vue de mobiliser des financements plus conséquents, qui appuieront les efforts déjà consentis par le Congo dans le secteur.

«Notre visite auprès du ministre des Postes et télécommunications avait deux objets. Pour un premier temps, je suis venu pour une visite de courtoisie mais également de faire connaissance de ses collaborateurs, parce que c’est cette semaine que j’ai pris mes fonctions », a souligné Djibrilla Issa.

Cet  appui de la Banque mondiale, en tant que partenaire, se fera dans le cadre d’un accord signé avec le gouvernement, en vue de mettre en œuvre le projet Central african backbone (CAB) qui concerne l’installation du réseau à fibre optique sur l’ensemble du territoire national et l’interconnexion de l’Afrique toute entière.

«Nous avons signé un partenariat avec le ministère des postes et télécommunications pour la mise en œuvre d’un projet qui va couvrir les aspects d’interconnexion au niveau régional, mais qui concerne aussi l’application des télécommunications au service public. Nous réfléchissons également à  la création d’une économie numérique qui devra générer plusieurs emplois et sera un véritable moteur de créateur d’innovations afin de développer le secteur de l’économie numérique en vue de faire du Congo une plateforme des services numériques», a précisé le représentant-résident de la Banque Mondiale.

En développant le projet CAB, dont il juge probants  les résultats à mi-parcours, le responsable de cette institution onusienne rêve d’une chose : développer le secteur des télécommunications en vue de créer une vraie dynamique au sein de l’économie numérique congolaise, qui devra favoriser la création des emplois.

De nationalité nigérienne, Djibrilla Issa succède à Sylvie Dossou qui continue  d’assurer les mêmes fonctions au Gabon.  Dans sa feuille de route au Congo, le nouveau représentant de la Banque Mondiale s’est fixé trois grandes priorités parmi lesquels le renforcement du dialogue entre la Banque Mondiale et les autorités congolaises.

© Adiac-Congo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils