Koffi Olomidé en concert à Abidjan : des ivoiriens s’opposent

Koffi Olomidé, 26 décembre 2015, Olomidé a quitté le palais sous forte escorte policière pour échapper à un public furieux.

Koffi Olomidé est annoncé en concert à Abidjan le 8 décembre prochain.

L’arrivée de la star congolaise en terre ivoirienne pour ce spectacle du mois prochain, suscite en ce moment de vives protestations de la part de certains mélomanes ivoiriens.

Eux qui n’ont jusque-là pas digéré le comportement irrévérencieux du chanteur de Kin’. On s’en souvient en effet, le Grand Mopao avait indigné le public abidjanais il y a deux années de cela au festival Abidjan by night.

En quittant la scène pour une banale histoire d’image portant selon lui sur une somme de 12 millions.

Les Ivoiriens qui attendaient jusque-là des excuses publiques de celui qu’ils ont longtemps adopté, ont plutôt eu droit à des justificatifs de la part du patron du quartier latin. Ils sont nombreux aujourd’hui les jeunes ivoiriens visiblement frustrés, qui promettent de saboter le concert programmé du 8 décembre.

On attend donc la réaction de l’artiste. Va t-il faire une vidéo pour faire amende honorable. Ou, contre vents et marées, viendra t-il à Abidjan pour défier ses détracteurs. 

©viberadio

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
AbidjanKoffi olomide

Related Articles

RDC: pouvoir et opposition sont pratiquement arrivés à conclure un accord

La majorité et l’opposition sont pratiquement arrivés à conclure un accord de sortie de la crise provoquée en RDC par

La RDC demande l’aide de la Banque Mondiale pour résoudre le problème de la hausse des prix de connexion internet

Un expert de la Banque mondiale est attendu à Kinshasa lundi prochain pour aider les opérateurs de télécommunications congolais dans

RDC : Félix Tshisekedi – Le Corps d’Étienne Tshisekedi ne sera pas rapatrié au Congo jusqu’à…

« Pour le moment, il n’y a rien qui est fait »,  a déclaré ce jeudi Felix Tshisekedi, le secrétaire general de

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils