home International, Politique Kinshasa : certains fonctionnaires de l’État obligés de participer au meeting de la Majorité présidentielle

Kinshasa : certains fonctionnaires de l’État obligés de participer au meeting de la Majorité présidentielle

Les activités ont tourné au ralenti, vendredi 29 juillet, dans certains services de la Fonction publique, a constaté Radio Okapi. Quelques fonctionnaires contactés ont indiqué que les travailleurs ont été obligés de se rendre au meeting de la Majorité présidentielle qui a eu lieu au stade Tata Raphaël.

Dans le bâtiment qui abrite les services de la Fonction publique, mieux connu par les fonctionnaires sous le nom de Golgotha l’atmosphère est celle d’une journée fériée.

Les travailleurs sont tous partis au meeting de la majorité.

« Hier, entre 14 et 15 heures, les fonctionnaires disaient qu’il y a eu une note circulaire qui a été signée par un chef de division obligeant tous les fonctionnaires d’aller assister au meeting. Le matin, il y a quelques-uns qui étaient venus au service. Après quelques heures, ils n’étaient plus là », a confié à Radio Okapi un agent de l’État.

Une affaire qui n’arrange pas ce fonctionnaire qui a requis l’anonymat : « la fonction publique est pourtant apolitique ». Il a ajouté :

« On obligeait tous les fonctionnaires mais les fonctionnaires disaient qu’ils ne sont pas politiques. Les fonctionnaires sont apolitiques. Mais bon, on ne sait pas pourquoi on obligeait tout le monde ».

Un autre fonctionnaire trouvé dans les couloirs cherchant à obtenir la signature de son chef n’a pas trouvé gain de cause.

« J’étais venu au bureau de rente, pour chercher le document qui devrait me donner accès à récupérer quelque chose, comme salaire à la banque, mais j’ai trouvé tous les bureaux fermés. Ils sont au meeting », se plaint un autre fonctionnaire.

Dans d’autres institutions, toujours de la Fonction publique, des listes de présences ont circulé ce matin. Si ton nom n’y figure pas, tu seras obligé reçois une demande d’explications, nous confie un fonctionnaire.

Il y en a qui ont été obligés de se rendre au stade Tata Raphaël pour signer les listes.

Tous ceux qui ont eu des dossiers administratifs à régler ce vendredi, attendront jusque mardi 2 août, le premier étant un jour férié.

De son côté, le porte-parole de la MP, Alain Atundu, indique que sa plateforme n’a exercé aucune pression sur les fonctionnaires pour prendre part au meeting.

One thought on “Kinshasa : certains fonctionnaires de l’État obligés de participer au meeting de la Majorité présidentielle

  1. C’est comme le PCT qui obligeait aux élèves d’assister aux meetings des membre du parti, ainsi va l’Afrique, peut -on imaginer un seul instant que Hillary oblige les fonctionnaires de participer à son meeting? L’Afrique doit défendre ses droits , le peuple n’est pas un esclave ni un otage des politiques, le politique n’est juste qu’un gérant temporaire des affaires du pays , personne n’est au dessus de la loi, président, ministres, juges, procureur . Le président et les ministres n’ont aucun pouvoir sur le procureur général ou sur les juges, malheureusement, si j’ai une bonne mémoire aucun ministre, président ou députés n’ ont été convoqué par un juge ou un procureur de la république.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils