Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
post
Filtrer par catégorie
À la une
Afrique
Angola
Art & Culture
Brazzaville
Cameroun
Can 2015
Can 2017
Centrafrique
Congo
Économie
Gabon
International
Les régions
Les voisins
Pointe Noire
Politique
RD Congo
Sport

Kenya : Raila Odinga annonce son retrait de la présidentielle du 26 octobre

Share on facebook
Share on twitter
Share on whatsapp

[GARD align=« center”]

Raila Odinga
Raila Odinga ©DR

Raila Odinga, leader de la Super alliance nationale (NASA) NASA a annoncé mardi lors d’une conférence de presse à Nairobi.son retrait de la présidentielle du 26 octobre prochain.

«Tenant compte des intérêts du peuple du Kenya, de la région et du monde, nous pensons que l’intérêt de tous sera mieux servi par l’abandon de la candidature à l’élection prévue le 26 octobre 2017

», a –t-il dit

Odinga a déclaré que la Commission électorale (IEBC) avait rejeté ses exigences dont le changement des membres de la commission, ajoutant que l’opposition n’avait aucune confiance dans la capacité de cette instance à organiser des élections ‘’libres et transparentes’’.

Le porte-drapeau de la Super alliance nationale (NASA) a par ailleurs condamné le camp d’Uhuru Kenyatta (au pouvoir) pour avoir introduit des réformes électorales à seulement deux semaines du nouveau scrutin.

L’Union européenne, l’Allemagne, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont tous exhorté le gouvernement à suspendre les amendements apportés au Code électoral étant donné la « proche échéance électorale. »

« Nous sommes arrivés à la conclusion que l’IEBC n’a pas l’intention d’apporter des changements dans son fonctionnement et à son personnel pour s’assurer que les irrégularités ayant conduit à l’invalidation du scrutin 8 août 2017 ne se reproduiront plus. Tout porte à croire que l’élection prévue pour le 26 octobre sera pire que la précédente d’ailleurs », a déclaré M. Odinga

« La NASA exige des conditions pour une élection crédible. Cette question aurait dû être résolue depuis longtemps » a-t-il dit, ajoutant que le boycott est la meilleure option et est dans l’intérêt de tous les Kenyans.

« Prenant en compte les intérêts de la population kenyane, de la région et à travers le monde entier, nous pensons que le retrait de la NASA est ce qu’il y a de mieux pour tout le monde » a déclaré Odinga, en présence de son colistier Kalonzo Musyoka.

Avec APA

[GARD align=« center”]

Laissez un commentaire