home Congo, Sport JO 2016 : dix athlètes congolais, cinq disciplines et une chance de médaille

JO 2016 : dix athlètes congolais, cinq disciplines et une chance de médaille

Les Jeux olympiques ont été officiellement lancés le 5 août à Rio. Le Congo y participera puisque dix athlètes, engagés dans cinq disciplines différentes, ont fait le déplacement du Brésil. Mais si on leur souhaite, à tous, la réussite, seul Franck Elemba semble en mesure de se hisser en finale du lancer de poids. Et pourquoi pas d’offrir au Congo sa première médaille olympique.

Pour la douzième fois depuis Tokyo 1964, le Congo participe aux Jeux olympiques d’été. Et si la délégation présente à Rio est loin d’égaler celle de Moscou 1980 (23 athlètes), dix représentants ont défilé derrière Franck Elemba, le porte-drapeau, lors de la cérémonie d’ouverture de vendredi.

Champion de France et du Maroc, médaillé d’or aux Jeux africains et vice-champion d’Afrique en juin dernier, Franck Elemba figure parmi les meilleurs lanceurs de poids mondiaux du moment (14e performance de l’année). Le gladiateur représente donc la meilleure chance de médaille congolaise lors de ces Jeux.

Certes, avec ses 21m01, il reste loin des 22m13 de l’Américain Joe Kovacs, mais le Congolais est dans une spirale positive et est persuadé d’avoir un rendez-vous avec l’histoire. Souffrant du manque de soutien des instances nationales, il n’a pas bénéficié d’une préparation similaire à ses concurrents. Et il devra vaincre le signe indien qui le voit manquer ses grands rendez-vous mondiaux depuis un an (Mondiaux 2015 en Chine et Mondiaux en salle de Portland en début d’année). Pour le suivre, il faudra patienter jusqu’au 18 août.

Le vendredi 12, Cécilia Bouélé participera aux séries du 100 mètres féminin. La sprinteuse de 26 ans, qui n’avait pas vraiment brillé aux Jeux africains, fera-t-elle mieux que Lorène Bazolo en 2012 ? Rappelons que cette dernière, quart finaliste aux JO de Londres 2012 sous les couleurs du Congo, représentera le Portugal à Rio : championne du Portugal sur 100 et 200 mètres, elle avait également atteint les demi-finales des championnats d’Europe d’athlétisme début juillet. Dommage pour le sport congolais…

Médaillé de bronze aux Jeux africains, le judoka Deo Gracia Ngokaba, affilié au Club Kojo Kagusha, va concourir dans la catégorie reine et sera confronté au gratin international (le champion en titre Teddy Riner, le Néerlandais Meyer, le Japonais Harashawa ou le Brésilien Moura). Actuellement 112e au classement mondial, le jeune congolais sera surtout là pour apprendre au contact des meilleurs. Ce qui sera le cas dès son entrée en lice, le 12 août, face au Néerlandais Roy Meyer.

En boxe, les Ponténégrins Ngamissengue et Malonga Dzalamou feront leurs débuts les 9 et 10 août : le premier sera opposé, en poids moyen, à l’Algérien Abbadi. Et le second affrontera, en Super léger, à l’Ouzbek Gaibnazarov.

Habitués des podiums africains, les pongistes congolais ont l’expérience du haut niveau. D’ailleurs Xing Han et Saraju Saka étaient déjà de l’aventure en 2012. À Londres, ils s’étaient inclinés dès le premier tour. À eux de faire mieux à Rio. Ils seront à l’ouvrage dès aujourd’hui.

Faire du mieux possible, cela devrait être également l’objectif des nageurs Stefan Bellore Sangala et de Dienov Andres Koka, respectivement engagés sur les 50 mètres nage libre féminin et masculin. À Londres, Emile Bakalé avait terminé 43e chez les hommes et Aminata Yacoub, 69e chez les femmes.

Athlétisme :

Cécilia Bouélé, 23 ans, 100 mètres féminin

Franck Elemba, 26 ans, lancer de poids homme

Boxe :

Diva Forele Malonga Dzalamou, 21 ans, catégorie Super léger (64 kilos)

Mpi Anauel Ngamissengue, 20 ans, catégorie poids moyen (75 kg)

Judo

Deo Gracia Ngokaba, 19 ans, + de 100 kilos

Natation

Stefan Bellore Sangala, 21 ans, 50 mètres nage libre féminin

Dienov Andres Koka, 20 ans, 50 mètres nage libre masculin

Tennis de table :

Jianan Wang, 33 ans, simple masculin

Xing Han, 26 ans, simple féminin

Saraju Saka, 40 ans, simple masculin

Camille Delourme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils