Jeux africains: Quatre chefs d’Etat africains à Brazzaville

Jeux africains: Quatre chefs d’Etat africains à Brazzaville

Arrivée du Président togolais, Faure GNASSINGBE, à Brazzaville 03/09/2015

Arrivée du Président togolais, Faure GNASSINGBE, à Brazzaville 03/09/2015

Les présidents Faure Gnassingbé du Togo, Catherine Samba Panza de la Centrafrique, Manuel Pinto da Costa de Sao Tomé et Principé et Ali Bongo Ondimba du Gabon sont arrivés, jeudi à Brazzaville, pour assister à la cérémonie d’ouverture des 11èmes jeux africains, vendredi dans la capitale congolaise.

Les quatre chefs d’État ont été accueillis à l’aéroport international Maya Maya de Brazzaville par Firmin Ayessa, ministre d’Etat, directeur du Cabinet du chef de l’Etat Denis Sassou N’Guesso.

Dans une déclaration à la presse peu après son arrivée, le président Faure Gnasingbé a affirmé que « les 11èmes jeux africains de Brazzaville feront date ».

« La jeunesse africaine devrait s’investir au cours de ces jeux pour rehausser le niveau du sport africain », a-t-il dit, saluant les efforts déployés par le Congo pour doter le pays d’infrastructures de qualité.

Pour sa part, Catherine Samba Panza a affirmé que la 11ème édition des jeux africains est un grand évènement pour l’Afrique et les Africains.

Pinto Da Costa de Sao Tomé et Principe et Ali Bongo Ondimba du Gabon n’ont pas réagi aux questions de la presse se contentant d’un sourire avant de regagner leur lieu de sa résidence.

D’autres chefs d’État et personnalités africaines sont attendus à Brazzaville vendredi, avant l’ouverture des 11èmes jeux africains, selon le protocole national congolais.

Par ailleurs, selon la Commission d’organisation des jeux africains (COJA), plus de 2900 des 8 000 athlètes attendus sont déjà dans la capitale congolaise qui s’apprête également à accueillir près de 10 000 personnalités.

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Tags assigned to this article:
BrazzavilleCongoJeux africains

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils