« J’accepte, mais je conteste », selon Guy-Brice Parfait Kolélas

« J’accepte, mais je conteste », selon Guy-Brice Parfait Kolélas

Guy Brice Parfait Kolelas

Guy Brice Parfait Kolelas

« Accepter mais contester ». C’est la position délicate qu’a choisie Guy-Brice Parfait Kolélas. L’opposant accepte le verdict de la Cour constitutionnelle parce que, dit-il, « en tant que démocrate », il doit respecter la plus haute juridiction congolaise. Mais il conteste la victoire de Denis Sassou Nguesso, et envisage d’autres recours.

« Moi, Guy-Brice Parfait Kolélas, je ne verse pas dans la polémique et j’accepte le verdict, quoique discutable, de la Cour constitutionnelle », a-t-il déclaré à Brazzaville à l’occasion de sa première conférence de presse depuis l’élection, remportée par le président sortant Denis Sassou Nguesso.

« J’invite cependant le président Denis Sassou Nguesso, proclamé vainqueur, à avoir le triomphe modeste, car cette élection a été émaillée d’irrégularités de tous genres. Il devra s’élever pour apaiser tous les Congolais », a ajouté M. Kolélas.


Tags assigned to this article:
CongoParfait Kolélas

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils