home Congo, Économie Internet Mobile bientôt coupé? Psychose des internautes congolais

Internet Mobile bientôt coupé? Psychose des internautes congolais

Image d’archive| Will Boase/Bloomberg via Getty Images
Image d’archive| Will Boase/Bloomberg via Getty Images

Au Congo, l’internet mobile avait été coupé à la veille du 20 octobre 2015. La raison officielle donnée par les autorités était qu’il y avait eu une panne dans le circuit de la fibre optique. Mais tout le monde sait que la vraie raison visait à endiguer les nombreux appels à manifestations qui utilisaient ce canal.

En octobre 2015 au Congo, l’internet mobile avait subi de graves perturbations. C’était à la veille du référendum sur la Constitution, qui a permis à Denis Sassou Nguesso, à l’époque frappé par la limite d’âge, de se briguer un nouveau mandat présidentiel.  Le «OUI» l’a emporté sur le «NON» et le boycotte. Les opposants qui étaient hier des contestataires systématiques ont choisi la voie par excellence, qui est celle de participer activement à la vie politique de notre pays. Cinq mois plus tard, beaucoup de choses se sont passé.

Les réseaux sociaux et le Web2.0 ont pris une ampleur différente ces derniers mois. Tous sont maintenant conscients que la lutte ne se passe plus seulement sur le terrain, mais aussi dans le virtuel. Entre propagande, intox, information et désinformation, les internautes congolais sont appelés à choisir.

Seulement une psychose habite les usagers d’internet mobile. Des personnes avancent ne pas renouveler leur forfait pour mars (l’élection présidentielle prévue le 20 mars 2016) car ils sont certains qu’il y aura coupure d’internet pendant les élections.

Ce serait vraiment dommage que l’on arrive à nouveau à ce black-out. En attendant, la psychose ne fait que monter alors qu’on se rapproche de la date butoir de la présidentielle prévue le 20 mars 2016.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils