Insécurité grandissante à Brazzaville : Un commerçant sénégalais assassiné à Kintélé

Vue du centre-ville de Brazzaville. Wikimedi

Vue du centre-ville de Brazzaville. Wikimedi

Baldé Mouhamadou, la quarantaine révolue, commerçant, de nationalité sénégalaise, a été froidement assassiné par des individus non identifiés, dans la nuit du 24 au 25 mars 2018, dans sa boutique, au marché́ de Kintélé.

Les bourreaux, après avoir fait main basse sur la recette du jour, ont disparu dans la nature, abandonnant la victime bien ligotée sur les lieux du crime.

L’ambassadeur du Sénégal au Congo, Batoura Kane Niang, a « exprimé ses profonds regrets et son indignation» avant de réclamer justice.

Une enquête est en cours.

Annoncée à grands renforts médiatiques, l’opération « Uppercut » visant à sécuriser la ville de Brazzaville et sa banlieue de toutes incivilités et actes de banditisme pendant les fêtes, n’aurait pas eu un réel impact, aux dires des populations qui continuent de subir les assauts des bandits et autres malfrats.

De jours comme de nuits, les populations vivent désormais dans une psychose sans précèdent.

Jack MAÏSSA / Les Echos du Congo Brazzaville

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
BrazzavilleKintélé

Related Articles

Congo : Un projet de budget de trois mille milliards 755 millions FCFA présenté au Sénat

Le projet de budget de l’Etat exercice 2016 présenté au Sénat, le 12 novembre dernier, par le ministre du Plan et

Brazzaville : Reprise des cours à l’université Marien Ngouabi

La coordination du collège intersyndical de l’Université Marien Ngouabi a décidé, le 6 janvier à Brazzaville, de suspendre la grève,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils