Insécurité à Tchimagni: un présumé malfaiteur pris dans son propre piège

Insécurité à Tchimagni: un présumé malfaiteur pris dans son propre piège

Image d’archive - (photo d'illustration) ©Reuters

Image d’archive – (photo d’illustration) ©Reuters

Âgé d’une trentaine d’années, ce voleur été appréhendé dans la nuit du 20 au 21 mai par un groupe de gens vivant au quartier Tchimagni situé dans la ville océane, alors qu’il tentait de défoncer une porte.

Le cambrioleur, dont l’identité n’a pas été révélée, a été appréhendé dans la nuit du vendredi à Samedi de la semaine dernière aux environs de 3 heures du matin. Ce dernier tentait de défoncer la porte d’une maison, avant de se faire prendre par l’une des propriétaires qui, de l’intérieur de la maison a réussi de le retenir par son bras. Pris à partie comme un animal dans un piège à mâchoire, le jeune homme impuissant a été vite récupéré et frappé par les riverains du quartier qui se sont fait justice.   

Informés de la situation, les éléments de la force de l’ordre sont arrivés  sur les lieux, aux environs de 9 heures, soit six heures après le lynchage du voleur. Peu après, le présumé voleur a été emmené dans un poste de police pour les besoins d’enquête. Après ce cas de vol manqué,  la population  a été invitée à rester vigilante, car des actes de vol similaires sont devenus récurrents dans le secteur créant la psychose et la peur à la population. Rappelons que ce n’est pas pour la première fois que la population se fait justice après l’arrestation d’un présumé voleur. Il y a quelques mois seulement, un présumé braqueur a été brulé vif par la population au fond Tié-Tié.

Hugues Prosper Mabonzo


Tags assigned to this article:
CongoInsécurité à TchimagniPolice

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils