Immigration clandestine : Un jeune gabonais arrêté à la frontière espagnole

Caché dans la valise d’une marocaine, un jeune Gabonais a récemment été arrêté à la douane de Ceuta, alors qu’il tentait de gagner l’Espagne.

Si on les disait absents du nombre des migrants qui tentent chaque jour de gagner clandestinement l’Europe ces dernières années, la réalité montre qu’il en est autrement. L’on compte quelques gabonais parmi les subsahariens attendant par milliers aux frontières des pays européens, et certains de ces compatriotes ont déjà vu leur périlleux voyage s’arrêter net pour un tour à la case prison. C’est notamment ce qu’il s’est passé à la veille du réveillon du nouvel an à la frontière entre le Maroc et l’Espagne. Un Gabonais âgé de 19 ans a été arrêté à la douane de Ceuta, une enclave espagnole, a rapporté dimanche 1er janvier le journal El Pais.

Le jeune homme, F.T., se trouvait dans la valise d’une Marocaine, H.E.L, âgée de 22 ans. Si cette dernière a, elle aussi été arrêtée par la police espagnole alors qu’elle tentait de traverser la frontière, c’est en raison de son attitude, jugée suspecte par les douaniers. La jeune femme, indique le rapport de la Garde civile espagnole, paraissait plutôt nerveuse. Ce qui a conduit les agents à fouiller le bagage qu’elle transportait dans son cadi. La suite, on la connaît. Aussitôt extrait de sa valise, le jeune homme a bénéficié d’une assistance médicale, d’autant qu’il risquait l’asphyxie à cause du manque d’oxygène dans sa cachette. Dépourvu de papiers d’identité, l’immigrant a dit être de nationalité gabonaise, ce qui a été confirmé par sa passeuse, qui risque quelques années de prison.

© Gabonreview

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
clandestineEspagneGabonimmigration

Related Articles

Samuel Eto’o offre un bâtiment d’une valeur de 500 millions de FCFA à l’Hôpital Laquintinie de Douala

Le bâtiment consacré aux services de réanimation et des urgences pédiatriques et qui porte le nom du footballeur international sera

RDC: 5 ans de prisons requis contre Moïse Katumbi pour spoliation d’une maison

Le ministère public requiert la peine de cinq ans de prison contre Moïse Katumbi, ancien gouverneur de l’ex-Katanga. Il est

Burundi: la Belgique conseille à ses ressortissants de partir

La Belgique conseille à ses ressortissants dont la présence n’est pas essentielle au Burundi de quitter le pays tant que

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils