home International Idriss Déby Itno : « Kadhafi dérange, Kadhafi gène, il fallait le faire taire »

Idriss Déby Itno : « Kadhafi dérange, Kadhafi gène, il fallait le faire taire »

Le feu dirigeant libyen, le colonel Mouammar Kadhafi
Le feu dirigeant libyen, le colonel Mouammar Kadhafi

Dans une adresse à la nation à l’occasion de la fête de l’indépendance du Tchad, le 11 août dernier, le chef d’Etat tchadien Idriss Déby a accusé l’Otan d’avoir assassiné Mouammar Kadhafi parce qu’il « dérangeait et gênait » les intérêts occidentaux entrainant ainsi le chaos dans le pays.

« L’histoire retiendra que les Africains n’ont jamais demandé à l’Otan d’intervenir dans un pays africain pour assassiner un chef d’État. Demain nos enfants parleront certainement que leurs parents n’ont pas fait grand-chose, mais on a été ignoré, on ne nous a pas écouté et on ne nous a pas consulté. Kadhafi dérange, Kadhafi gène, il fallait le faire taire.», a déclaré Idriss Déby.  

Il a, par ailleurs, dénoncé la volonté unilatérale des Occidentaux de détruire un État souverain et par la même occasion, de tuer son président. Il appartient, selon le numéro un tchadien, aux Occidentaux d’intervenir afin de mettre fin à la souffrance du peuple Libyen. « Le désordre en Libye, l’Afrique n’est pour rien. On a vu des bombes s’abattre sur des populations d’un pays souverain : voilà ce qu’est devenue aujourd’hui la Libye. L’Afrique n’a pas de moyens d’intervenir militairement pour arrêter le sang qui coule en Libye, tout ce que je peux souhaiter au peuple de ce pays devenu un Etat néant, qu’il retrouve son chemin.», a-t-il conclu.

Depuis l’assassinat du Guide libyen Mouammar Kadhafi, la Libye a basculé dans le chaos et l’anarchie. Plusieurs factions rivales s’affrontent perpétuellement autour des sites pétroliers et d’autres zones stratégiques du pays. Le pays dispose aujourd’hui de deux parlements et de deux gouvernements parallèles. Les tentatives de médiation sous l’égide de la communauté internationale notamment de l’Algérie et des Nations unies, n’ont jusqu’alors permis de réconcilier les frères ennemis de la Libye.

© Adiac-Congo

10 thoughts on “Idriss Déby Itno : « Kadhafi dérange, Kadhafi gène, il fallait le faire taire »

  1. Tout le monde sait bien que c’est l’OTAN qui a bien et bel assassiné le guide lybien. où etiez vous dirigeant africain? fermez maintenant vos gueules; l’histoire vs ratrapera ts

  2. Idriss Déby a interet à économiser ses salives jusqu’à sa convocation au sénégal car sa tâche d’huile sur l’affaire Habré n’est pas encore échappée aux yeux des juges au sénégal .Il rendra sûrement compte

  3. Je pense les dirigents de l’Afrique doivent leurs courage a deux mains pour sortir Libye de cette souffrance.
    1ere soulution faire sortir Saïfa de prison, et donne lui des armes et les hommes.
    2e convaicre le general de coopere avec lui.
    Dans 6mois plus tard un an il aura la stablite.
    Je suis sûr sa cette option la Libye restera comme ça pendant des annees

  4. Kadhafi a été assassiné sur ordre express de Sarkozy, tout le monde le sait. Mais avant lui Bush a aussi tenté de le faire en bombardant sa résidence à Tripoli, lui n’a tué que sa fille. Il fallait terminer le travail, maintenant c’est fait. Les africains et spécialement leurs leaders porteront cette tache indélébile sur le front jusqu’à la fin de leurs jours.

  5. la sauf solution saif al islam sort de la prison et doivent dirigé le pays si non la Libye sa sera toujours dans le désordre et sa je vois les libyens n’ont pas compris ce qui est bizarre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils