Hydrocarbures : le Congo met un terme aux accords commerciaux avec Eni-Congo

Eni-Congo

©DR

La République du Congo a mis un terme aux accords commerciaux le liant, depuis novembre 2010, à la société pétrolière Eni-Congo. Cette décision permet au gouvernement congolais d’économiser 171 000 barils par mois. 

Une lettre conjointement signée par les ministres des hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya et des Finances et du budget, Calixte Nganongo notifie à Eni-Congo, en des termes très clairs, le terme de ces accords : « l’échéance prévue pour la récupération totale des investissements [d’Eni-Congo] est arrivée à son terme depuis le 20 janvier 2019, avec un dernier prélèvement d’une quantité 141760 barils ».

Selon cette lettre datée du 24 avril 2019, les prélèvements mensuels qui s’élèvent à 171 000 barils s’inscrivaient dans le cadre du suivi de la récupération des coûts d’investissements liés à la construction par Eni-Congo de la CEC et tous les projets intégrés sur les droits à huile de l’Etat congolais.

Le gouvernement congolais enjoint ainsi Eni-Congo à « ne plus prélever les 171 000 barils qui servaient mensuellement au remboursement des CAPEX préfinancés ».

La même lettre annonce un audit des CAPEX et de prélèvements y relatifs, dans un délai raisonnable, par les services des deux ministères. 

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

Une terrible affaire, Mbere contre Warid Congo, tient la justice en haleine à Brazzaville!

Alors le Congo entier attendait le 20 juillet la fin dernière du jugement de la célèbre affaire Mbere contre Abu

Congo – Vol à l’université de Kintelé : les services de sécurité instruits pour interpeller les auteurs

Le Premier ministre, Clément Mouamba, a demandé au ministre de l’Intérieur, Raymond Zéphyrin Mboulou, et à ses services de mener

Congo : interdiction de construire dans l’anarchie

Le ministre, Pierre Mabiala, en charge des Affaires foncières et du domaine public, a décidé, le 30 janvier à Brazzaville,

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils