home Congo Guy Nestor Itoua, nouvel ambassadeur du Congo au Rwanda

Guy Nestor Itoua, nouvel ambassadeur du Congo au Rwanda

Le nouvel ambassadeur congolais au Rwanda, Guy Nestor Itoua, a présenté ses lettres de créance au président rwandais Paul Kagamé. Ce Congolais qui vient de quitter ses fonctions de ministre-conseiller à l’ambassade du Congo en France a la mission de redynamiser les relations entre les deux pays, vieilles de 30 ans.

L’accréditation du diplomate congolais au Rwanda se fait dans le cadre du renforcement et de l’excellence des relations entre les deux pays. C’est aussi une réponse à l’échange de bons procédés suite à la réouverture de l’ambassade du Rwanda à Brazzaville, en février dernier. La décision avait été prise lors de la 3ème session de la grande commission mixte Congo-Rwanda tenue en 2013, à Brazzaville. L’ambassadeur rwandais, Jean Batiste Habyarimana, ayant déjà remis ses lettres de créance au président Sassou N’Guesso en février dernier, il ne restait qu’au Congo d’accomplir son devoir, dans le cadre de la réciprocité.

A l’issue de nombreux accords de coopération signés en 2013 entre les deux Etats, un avion-cargo contenant essentiellement de produits agropastoraux tels que la viande, le haricot et les petits poissons séchés produits au Rwanda atterrissait pour la première fois à Brazzaville. C’était le début des échanges commerciaux entre les deux pays, en sus du vol direct Kigali-Brazzaville qui est assuré par la compagnie de transport aérien RwandAir Express.

Vieille de 30 ans, les relations entre le Congo et le Rwanda avaient été interrompues à cause du génocide rwandais de 1994 et aux conflits ayant prévalu dans la région des grands lacs dans les années 2000. De nombreux Rwandais ont choisi le Congo comme leur terre d’accueil, au lendemain du génocide. Ils y exercent librement dans le commerce et l’agriculture.

© Vox Congo

One thought on “Guy Nestor Itoua, nouvel ambassadeur du Congo au Rwanda

  1. Un non événement d’un non président. Car pour nous, ce monsieur est juste un chef de gang représentant seulement les 8 % qui l’on voté et les intérêts de la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils