Skip to content

Guy-Brice Parfait Kolélas s’est enrôlé comme soldat de l’Armée du Salut

[GARD align=« center »]

Le président de l’Union des démocrates humanistes (UDH- Yuki), Guy-Brice Parfait Kolélas a été enrôlé comme soldats de l’Armée du salut, dimanche dernier, à l’occasion de la célébration du 80e anniversaire de cette église au Congo-Brazzaville.

Parmi les 456 soldats nouvellement enrôlés par le n°1 de l’Armée du salut, le général André Cox, figurent les députés Joseph Badiabio et Guy Brice Parfait Kolelas.

Guy-Brice Parfait Kolélas, né des parents salutistes, a été jeune soldat depuis 1964.

Présenté souvent à tort ou à raison comme un gourou, un chef spirituel, Guy-Brice Parfait Kolélas a répondu récemment que « chez nous, c’est le syncrétisme religieux qui domine : un mélange entre le catholicisme, l’Armée du salut, l’évangélisme, les églises de nos ancêtres… Le bâton que je tiens, par exemple, n’a rien de mystique. C’est l’un des attributs qu’on donne à un chef lorsqu’il est investi – un peu comme Moïse. Avec ce bâton, j’invoque les mânes de nos ancêtres, mais aussi le Tout-Puissant. Je ne suis ni un gourou ni un fétichiste, je suis chrétien. D’ailleurs, j’obtiendrai bientôt mon galon de soldat de l’Armée du salut ».

L’Armée du salut est un mouvement international protestant fondé en 1865 par William Booth, pasteur méthodiste.

Son message se fonde sur la Bible. Sa mission consiste à annoncer l’Évangile de Jésus-Christ et à soulager, en son nom, sans distinction aucune, les détresses humaines.

Germaine Mapanga

[GARD align=« center »]

Partagez cet articles

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on email

En continu

Suivez-nous

Newsletter

S’abonner maintenant aux newsletter pour ne rien rater