Gabon : la mère du président de la République sort une chanson engagée

Gabon : la mère du président de la République sort une chanson engagée

Fidèle à sa réputation d’artiste politiquement engagée, Patience Dabany, mère du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba, sortira début janvier un nouvel album dont le titre phare est « Tais-toi quand tu parles », a annoncé dimanche son producteur, Edgard Yonkeu.

« Tais-toi quand tu parles » est une chanson dans laquelle l’artiste par ailleurs lance des pamphlets contre des personnes qu’elle ne désigne pas par leurs noms.

« Tournez sept fois la langue avant de parler. Faites attention à ce que vous dites pour ne pas être esclave de vos paroles », conseille-t-elle en ouverture avant d’insister : « Toute vérité n’est pas bonne à dire. Outrager, accuser, saboter sans raison. Insulter, diviser, inventer les histoires. On a dit ceci, il paraît qu’ils sont comme ci, comme ça ».

Cette nouvelle chanson s’inscrit dans la logique des titres comme « L’amour d’une mère ne s’éteint jamais », une mélodie dédiée à son fils Ali Bongo Ondimba. La chanson s’adresserait à certains opposants gabonais qui ont mis en cause la nationalité d’Ali Bongo Ondimba, selon le site d’informations Times Gabon, très proche du palais présidentiel.

Pour rappel, dans son livre « Nouvelle affaires africaines : mensonge et pillage au Gabon « , l’écrivain français Pierre Péan avait affirmé qu’Ali Bongo Ondimba n’est pas le fils biologique d’Omar Bongo Ondimba. Il est plutôt un fils adoptif venu du Biafra au Nigeria.

L’opposition gabonaise a saisit cette affirmation et exigeait la démission d’Ali Bongo Ondimba, faisant valoir que l’article 10 de la Constitution gabonaise interdit aux personnes ayant acquis la nationalité gabonaise d’être candidat à la présidence de la République. Seuls leurs descendants de la 5ème génération peuvent le faire.


Tags assigned to this article:
Gabonmère du présidentPatience Dabany

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils