Fréderic Bintasamou alias Pasteur Ntumi invité au Congo à choisir entre la religion et la politique

Le pasteur Ntumi

Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi

Le président de l’Assemblée nationale du Congo, Isidore Mvouba, a invité mercredi l’ex-chef rebelle, Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi, à choisir un statut unique.

« Frédéric Bintsamou, alias Pasteur Ntumi, ne peut être en même temps un chef de guerre à la tête d’une milice armée, un chef religieux en tant que gourou d’une secte religieuse et un chef politique. Il doit faire son choix entre ces trois fonctions qui sont incompatibles », a lancé M. Mvouba dans un discours de clôture de la session ordinaire administrative de l’Assemblée nationale.

Le président de l’Assemblée nationale a, par ailleurs, souligné la nécessité d’activer rapidement le processus de paix pour que la quiétude s’installe au plus vite dans le département du Pool, conformément à l’esprit de l’Accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités dans ce département, signé le 23 décembre 2017 à Kinkala, ville située à 75 kilomètres au sud de Brazzaville.

« Pour consolider la paix qui s’amorce, il est urgent de procéder au ramassage des armes et à la réinsertion des ex-combattants. Il faut aussi mettre un terme à l’action nocive des coupeurs de route qui persiste entre Bangou Pouélé et le village de Mpassa, dans le district de Kidamba », au sud du pays, a-t-il poursuivi.

Conscient que la paix est la condition sine qua non de toute existence et le levier indispensable au développement, M. Mvouba, également député de Kinbamba, a évoqué l’impérieuse nécessité de créer les conditions idoines, pour que ‘’la bêtise humaine’’ qui a endeuillé la population du Pool ne se récidive plus.

A propos de la crise économique que traverse le pays, le président de l’Assemblée a affiché son optimisme au regard des négociations avec le Fonds monétaire international (FMI).

« Bientôt, notre pays va entrer en programme avec le FMI. Quelques signes avant-coureurs le montre à souhait. Comme l’hirondelle vole au-dessus de nos têtes, le printemps est proche », s’est réjoui M. Mvouba.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.



Related Articles

Les centres hospitaliers de Brazzaville ont besoin de 150 à 200 poches de sang par jour

Les centres hospitaliers de Brazzaville ont besoin de 150 à 200 poches de sang par jour, a révélé mercredi le

Congo – Circulation routière : Encore un accident grave sur la « route lourde » Pointe-Noire-Brazzaville

Un accident de la route est survenu mercredi matin, entre un véhicule poids lourd et un autocar de la société

Santé : Le virus Ebola aux portes du Congo-Brazzaville

Les autorités congolaises et leurs partenaires organisaient mercredi la réponse face à la nouvelle épidémie de fièvre hémorragique Ebola qui

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils