France: Un mineur Guinéen blesse trois policiers lors d’un contrôle d’identité

©DR

Les policiers du commissariat de Mont-de-Marsan dans les Landes ne s’attendaient sûrement pas à cet accueil au moment de se rendre ce lundi à l’hôtel du département. Appelés pour des troubles causés par un mineur non accompagné d’origine guinéenne, ils décident d’opérer dans un premier temps un contrôle d’identité…

C’est à ce moment-là que les choses dégénèrent. Le jeune homme se rebelle, les trois policiers tentent alors de le menotter mais il se débat et finit par les blesser, rapporte Sud Ouest. L’un d’eux a utilisé son taser pour le maîtriser.

Convoqué devant un juge pour enfants

Deux policiers ont terminé leur journée à l’hôpital pour des blessures au coude et une épaule déboîtée. Le dernier souffre de douleurs au genou et s’est vu prescrire neuf jours d’incapacité de travail comme ses deux collègues.

Le mineur isolé qui attendait ce lundi-là de récupérer des papiers pour se faire hospitaliser selon son avocat devra répondre de ses actes le 18 mars devant un juge pour enfants.

Ici Brazza

Ici Brazza

L'actualité congolaise est une affaire personnel. Mais je ne peux m'empêcher de la partager avec vous.


Tags assigned to this article:
contrôle d’identitéFranceGuinéenPolice

Related Articles

Mme Gbagbo estime que son mari l’ «aurait giflé » si elle lui demandait d’ »abandonner » le pouvoir

Au troisième jour de son procès en assises, l’ancienne Première dame de Côte d’Ivoire, Simone Gbagbo, a estimé que si

Au Maroc, un Congolais « puni » pour avoir tenu la main de sa copine au Tram

Attention, se tenir par la main dans un tramway au mois de ramadan n’est guère tolérable. La preuve en images

Présidentielle française : Obama annonce son soutien à Macron dans une vidéo

Barack Obama: « Je soutiens Emmanuel Macron pour aller de l’avant » Dans un message vidéo publié sur le compte Twitter d’Emmanuel

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils