France-Congo : Plus de visas de court séjour aux ressortissants congolais et français titulaires de passeports diplomatiques sécurisés

by Adiac-Congo | 27 septembre 2018 10 10 28 09289

Le passeport congolais[1]

Un passeport ordinaire congolais ©ICIBRAZZA

Dans le cadre de la poursuite de leur politique conjointe en la matière qui avait conduit à la signature, le 25 octobre 2007, d’un accord entre les deux gouvernements, les deux pays ont échangé, le 26 septembre à Brazzaville, leurs lettres d’engagement.

Les lettres d’engagement renouvellent pour deux ans l’accord entre les deux pays. Au cours de la cérémonie d’échange, le Congo était représenté par le secrétaire général du ministère des Affaires étrangères, de la coopération et des Congolais de l’étranger, Cyprien Sylvestre Mamina, et la France par le chargé des affaires de son ambassade au Congo, Gilles Roussey.

En effet, dans l’esprit de conforter leurs relations bilatérales et favoriser la circulation des ressortissants et cadres des deux pays, titulaires de passeports diplomatiques, les deux parties ont décidé de signer, le 25 octobre 2007, un accordqui dispense de visas de court séjour aux ressortissants congolais et français détenant de passeports diplomatiques sécurisés.

Cependant, l’article 1er de ce texte prévoit que cette dispense produira ses effets durant deux ans, notamment à compter de son entrée en vigueur et qu’elle pourra être reconduite par échange de lettres d’engagement entre les deux parties. C’est dans ce sens qu’elle a été reconduite à plusieurs reprises. La dernière reconduction a pris effet le 1er octobre 2017 et arrivera à son échéance le 30 septembre 2018.

Pour les deux parties, la mise en œuvre de cette dispense pour une durée de deux ans, à compter du 1er octobre 2018, fera l’objet d’une évaluation conjointe avant un an, dans le cadre du comité de suivi de l’accord. Sa reconduction pour la deuxième année est subordonnée au consentement des deux pays sur le caractère positif de cette évaluation.

« Il s’agit là de l’aboutissement d’un processus laborieux de négociation qui va durer deux ans. Parce que, nous n’étions pas trop loin de la disqualification de notre passeport diplomatique par nos partenaires français. Mais, nous pouvons dire maintenant que la mission est accomplie. Cependant, ce n’est pas tout car chaque année, nous allons procéder à une évaluation », a déclaré Cyprien Sylvestre Mamina. Il a précisé que c’est suite aux instructions fermes à ce sujet du président de la République, Denis Sassou N’Guesso, que cela a été exécuté, avec la compréhension et l’accompagnement de l’ambassade de France. Des instructions qui avaient pour but de redonner la crédibilité au passeport diplomatique congolais.

« Au nom du ministre de l’Europe et des affaires étrangères françaises, je signe le document relatif à l’échange de lettres qui renouvelle pour deux ans, les dispenses de visas sur les passeports diplomatiques sécurisés. C’est une disposition prévue dans l’accord du 25 octobre 2007 sur la gestion concertée des flux migratoires et le co-développement signé entre nos deux pays », a déclaré Gilles Roussey, avant d’assurer que l’ambassadeur de France au Congo, le consul général et le responsable de la sécurité intérieure sont disponibles à poursuivre les efforts menés dans ce sens.

« Nous sommes heureux, parce que le passeport diplomatique congolais n’est plus la risée. Et nous tenons à ce que ce qui a été sauvegardé soit un acquis de tous », a conclu Cyprien Sylvestre Mamina.

Notons que c’est en appliquant cet accord qu’environ mille deux cent quatre-vingt-sept passeports diplomatiques congolais ont été retirés et détruits publiquement. 

Rock Ngassakys

Partager :

Endnotes:
  1. [Image]: http://icibrazza.com/wp-content/uploads/2018/07/Le-passeport-congolais-.jpg
  2. Tweet: https://twitter.com/share

Source URL: http://icibrazza.com/france-congo-plus-de-visas-de-court-sejour-aux-ressortissants-congolais-et-francais-titulaires-de-passeports-diplomatiques-securises/