Football : l’AC Léopards de Dolisie en conquête de son sixième titre à Madingou face à CARA

Football : l’AC Léopards de Dolisie en conquête de son sixième titre à Madingou face à CARA

L’Athlétique club Léopard de Dolisie est qualifié pour la finale de la Coupe du Congo qui se discute le 14 août 2016 à Madingou dans la Bouenza. Les fauves du Niari vont croiser le Club athlétique renaissance aiglon (CARA) qui a récemment défait la Jeunesse sportive de Talangaï (JST) dans le cadre des demies finales de cette compétition.

Habitué à cette dernière étape de la coupe du Congo, le club de Dolisie tentera de gagner un sixième titre qu’il court après depuis la finale de Brazzaville en 2009. L’année dernière, les fauves n’ont pas pu faire le poids devant Diables Noirs de Brazzaville. Le club de la capitale les avait neutralisés dans le tout nouveau stade de Ouesso de 16.000 places, dès la première période, grâce à un tir fumant du capitaine Chabot à la 45e minute.  A Sibiti, AC Léopard n’y était pas. Les Diables Noirs discutaient le trophée avec CARA qu’ils avaient du reste battu.

Le club de Dolisie qui passe de beaux moments depuis une décennie est toujours à l’affiche des grandes finales du Congo. Au championnat d’élite ou à la coupe nationale, les fauves s’inscrivent. Pendant cinq années d’affilé, 2009, 2010, 2011, 2012 et 2013, les Léopards ont régné sans partage sur le podium de la coupe du Congo.

Le match qui va les opposer le 14 août à Madingou à CARA est un derby important. Le club de Brazzaville s’est qualifié quasiment en cafouillage. Vainqueur par forfait contre la JST, la victoire de CARA restera entachée de graves erreurs d’arbitrage. Même sa qualification in extremis à la finale de 2014 était une simple décision politique prise par le gouvernement, la fédération et le Comité olympique. A la place d’Etoile du Congo, les dirigeants sportifs avaient préféré CARA.

Ce passé mitigé fragilise le Club athlétique renaissance aiglon devant son adversaire dont le rayonnement sur le plan national l’a toujours propulsé chaque saison sur la scène continentale. CARA a encore des choses à prouver. A Sibiti en 2014, l’ancien club de Ngapy Kapelman, Ngakosso Toubouge, Sosi de Maliga, ou bien Dorego et Kouvouama, avait mordu la poussière, 2-0, face aux Diablotins qui réalisaient leur sixième sacre en coupe nationale.

AC Léopard nourrit les ambitions d’obtenir son sixième sacre cette année à Madingou. La dernière finale entre les deux clubs remonte à 2009. C’est AC Léopard qui l’avait remportée sur le score de 2-1. C’était pour le club de Dolisie l’ouverture sur une série de victoires sur cinq ans.

Mais CARA a une histoire dans cette compétition. C’est ce club qui gagne le tout premier trophée de la coupe du Congo créée en 1974. Cette année même, le CARA gagne en Egypte la coupe de la Confédération africaine de football, son unique trophée sur le plan continental. Il a ensuite gagné la coupe du Congo en 1981 et en 1986. Depuis, le club court après son quatrième titre. Madingou sera peut-être une occasion.

© Vox Congo


Tags assigned to this article:
AC Léopards de DolisieFootMadingou

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils