Football : Étoile du Congo et Willy Oba frappés d’une sanction financière par la Fécofoot

Football : Étoile du Congo et Willy Oba frappés d’une sanction financière par la Fécofoot
L'Etoile du Congo

L’Etoile du Congo

Le leader du championnat congolais a subi les conséquences des actes posés par ses supporters lors du match Diables noirs-Étoile du Congo disputé le 4 avril au stade de Kinkala, soldé sur un nul blanc de 0-0  

L’Étoile du Congo a  écopé d’une amende de deux cent cinquante mille francs cfa pour injures grossières et menaces aux responsables de la Fédération congolaise de football. «  Il ressort du rapport du commissaire du match que, pendant toute la partie, les supporters de l’Association sportive Étoile du Congo, à leur tête M. Willy Oba, qui avait pris place à côté de la tribune d’honneur n’ont cessé de proférer des injures grossières et menaces aux autorités de la Fécofoot assis au 1er rang de la tribune. Les policiers les ont empêché de commettre le pire » peut-on lire dans l’avis numéro 016.

M. Willy Oba a lui aussi écopé d’une sanction plus lourde que celle infligée à l’équipe. Il est non seulement passible d’une amende de deux cent mille francs cfa mais aussi  suspendu pour une période de quatre ans avec interdiction d’exercer toute activité liée au football pendant la durée de sa suspension.  Fils Atarabounou, Patrick Ondaye dit le Français et un autre supporter  connu sous le nom de Kabila sont suspendus pour une durée de deux ans avec interdiction d’assister à un match au stade. « Toutefois que ces derniers seront perçus  aux alentours d’un stade, l’équipe de l’Étoile du Congo subira les conséquences qui s’imposent »

Les résultats des matches remis

Sur le terrain, le dernier match livré par l’Étoile du Congo n’a pas donné satisfaction à ses fans. Le leader du championnat  s’est incliné le 8 avril au stade Félix Eboué 0-1 face à V. Club de Pointe-Noire. Heureusement pour lui, ses poursuivants ont manqué l’occasion de lui ravir les clés de commandement. La Jeunesse sportive de Talangaï (JST), l’actuelle deuxième a partagé les points avec les Diables noirs (0-0). L’Interclub troisième s’est incliné lourdement à Pointe-Noire 1-3 face à l’Association sportive Ponténegrine (ASP). Ces trois équipes dont  les compteurs étant bloqués  (à 33 points pour l’Étoile du Congo, 32 pour la JST et 31 pour l’inter) seront sous la pression de l’Athlétic club Léopards et des Diables noirs qui ont autant de matches en retard . Les Fauves du Niari  ont quitté la 5e place pour la 4e en s’imposant le 8 avril au stade Denis-Sassou- N’Guesso 4-1 face au FC Bilombé. L’AC Léopards (29 points) pourrait revenir à la hauteur de la JST s’il s’impose ce dimanche au stade Eboué face à Saint –Michel de Ouénzé, l’un de ses matches en retard. Les Diables noirs 8e au classement pourraient figurer parmi les quatre premiers  s’ils brillent pendant ses matches remis à commencer par celui de ce samedi au stade Eboué contre le FC Kondzo

Classement provisoire à l’issue de la 17e journée en attendant la fin de tous les matches en retard

  1. Étoile du Congo 33 points
  2. JST 32 points
  3. Interclub 31 points
  4. AC Léopards de Dolisie 29 points
  5. V.Club 27 points+7
  6. Tongo FC 27 points-2
  7. JSP  26 points
  8. ASP 23 points
  9. Diables noirs 22 points
  10. Nico-Nicoyé 20 points -2
  11. FC Kondzo 20 points-3
  12. FC Bilombé 19 points-4
  13. Saint-Michel de Ouenzé 19 points-9
  14. La Mancha 18 points
  15. Cara 15 points
  16. Patronage Sainte-Anne 14 points
  17. AS Cheminots 10 points
  18. Munisport 7 points

© Adiac-Congo


Tags assigned to this article:
CongoFoot

No comments

Write a comment
No Comments Yet! You can be first to comment this post!

Write a Comment

Your e-mail address will not be published.
Required fields are marked*

Aller à la barre d’outils