home Sport Foot – Clasico : Le Barça humilie le Real Madrid à Santiago-Bernabeu

Foot – Clasico : Le Barça humilie le Real Madrid à Santiago-Bernabeu

Suarez, auteur d'un doublé|DR
Suarez, auteur d’un doublé|DR

Le choc entre le Real Madrid et le FC Barcelone a tourné à la démonstration en faveur des Catalans (4-0), samedi soir à Bernabeu.

Ce qu’il faut retenir

Real Madrid-Barcelone 0-4
Barcelone : Suarez (11e, 74e), Neymar (39e), Iniesta (53e)

Plus qu’une leçon, une humiliation. A l’occasion du 231e Clasico, le FC Barcelone a frappé très fort en s’imposant sur la pelouse du Real Madrid, sur le score sans appel de 0-4. Une véritable démonstration des Catalans, sans pitié pour des Madrilènes inférieurs à tous les niveaux. Sur le plan comptable, ce succès permet aux Blaugrana de conforter leur première place, avec déjà six points d’avance sur le Real. Le tout après seulement douze journées.

Déjà mis à mal par le PSG (1-0) puis battu par le FC Seville avant la trêve internationale (3-2), le Real de Rafael Benitez a touché le fond ce samedi. Les Merengue alignaient pourtant leur onze-type, en s’appuyant notamment sur la fameuse BBC devant. Remis de sa blessure à la cuisse, Benzema était titulaire en pointe. Mais à l’image de son équipe, l’attaquant français n’a rien pu faire pour contrer la machine adverse. Le Barça prenait progressivement le jeu à son compte et ne tardait pas à concrétiser sa domination. Sergi Roberto, qui suppléait Messi au coup d’envoi, plaçait une accélération fulgurante dans le camp madrilène et décalait parfaitement Suarez, dont l’extérieur du pied terminait dans le petit filet opposé (0-1, 11e). Menés d’entrée, les Madrilènes étaient asphyxiés par la supériorité technique flagrante des Blaugrana. Le trio Busquets-Rakitic-Iniesta dictait sa loi dans l’entrejeu. Et ce dernier était à l’origine du deuxième but catalan, en lançant Neymar à la limite du hors-jeu. Le Brésilien trompait Navas de près et provoquait les huées de Santiago-Bernabeu, qui sortait les mouchoirs blancs dès la pause.

Le sursaut du Real au retour des vestiaires restait vain. Si Marcelo (47e) et James (48e) manquaient de relancer la rencontre, Iniesta se chargeait de donner le coup de grâce. Servi par une talonnade inspirée de Neymar, le capitaine catalan envoyait un missile en pleine lucarne et réduisaient à néant les derniers espoirs locaux (0-3, 53e). Le match plié, Luis Enrique en profitait pour lancer Messi, de retour après sept semaines d’absence. L’Argentin ne s’illustrait que par intermittences, mais ses coéquipiers poursuivaient sur leur lancée. Suarez, lancé par Alba, concluait le festival catalan d’un ballon piqué parfait (0-4, 74e). L’occasion gâchée par Ronaldo (68e) et l’expulsion directe d’Isco (84e) renforçaient encore plus le sentiment d’infériorité du Real. Dans les heures à venir, le climat qui entoure la Maison Blanche s’annonce particulièrement pesant.

(Sport24)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils