home Congo, Économie Fitch abaisse la note du Congo face à la baisse des revenus du pétrole

Fitch abaisse la note du Congo face à la baisse des revenus du pétrole

Image d’archive
Image d’archive

L’agence de notation Fitch a abaissé vendredi la note de la République du Congo en raison de la baisse des revenus du pétrole et de la détérioration de la situation budgétaire.

La note passe à B avec une perspective négative ce qui veut dire qu’elle pourrait de nouveau être réduite prochainement.

Fitch souligne que le déficit budgétaire a gonflé à 10% du Produit intérieur brut (PIB), selon les chiffres officiels mais à près de 18%, selon d’autres calculs.

Les revenus du pétrole, qui représentaient les trois quarts des recettes budgétaires sur la période 2010-2014, en sont la première cause mais aussi les dépenses d’infrastructures pour les Jeux africains de 2015 et la préparation des élections prévues pour ce mois-ci.

Les autorités du pays ne semblent pas prêtes à prendre des mesures de consolidation budgétaire comme en témoigne le budget 2016 prévoit une augmentation de 15% des salaires et des dépenses publiques d’investissement, constate Fitch.

Pour faire face à la baisse des recettes, le gouvernement a utilisé les réserves de la Banque centrale ainsi que celles dont il disposait à la Exim Bank chinoise. Ce faisant, le secteur public serait désormais dans une position débitrice nette pour la première fois depuis les mesures de réduction de dette au titre des pays pauvres et très endettés (PPTE) en 2010, note l’agence.

Les autorités congolaises devraient en conséquence emprunter régionalement et auprès des créanciers institutionnels, poussant la dette à plus de 50% du PIB en 2016 soit 7 points de pourcentage de plus que précédemment envisagé.

Brazzaville devrait toutefois bénéficier de son appartenance à la zone franc CFA qui réduit les risque de crise de la balance des paiements, souligne Fitch.

Par l’AFP

TAGS:
Photo du profil de Léon Samba

Léon Samba

Responsable des publications pour IciBrazza.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils