Connect with us

Hi, what are you looking for?

Ici Brazza
[GARD align=« center"]

Sport

FIFA – Congo : le premier vice-président et le secrétaire général suspendus

Le premier vice-président de la Fecofoot, Jean Guy Blaise Mayolas et le secrétaire général de la structure, Badji Mombo Wantété

Le premier vice-président de la Fecofoot, Jean Guy Blaise Mayolas et le secrétaire général de la structure, Badji Mombo Wantété

Les deux personnalités de Fédération congolaise de football (Fécofoot) ne devraient pas prendre part à toute activité footballistique nationale et internationale, trois mois durant.

Le premier vice-président de la Fecofoot, Jean Guy Blaise Mayolas et le secrétaire général de la structure, Badji Mombo Wantété, ont écopé d’une sanction provisoire. C’est sur la base de diverses infractions du code d’éthique de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) que la suspension a été prononcée par Hans-Joachim Eckert, président de la chambre de jugement de la Commission d’éthique. La décision a été prise sur demande du président de la Chambre d’instruction, Cornel Borbely, en vertu de l’article 83 al.1 dudit code de la FIFA.

« (…) Ce n’est pour affaire de corruption présumée qui éclabousse la FIFA que les deux personnalités de la Fécofoot ont été provisoirement suspendues encore moins pour l’affaire opposant la fédération à Etoile du Congo. Cette dernière affaire est sur la table du Tribunal arbitral de Sports de Lausanne or la sanction a été prononcée par la commission éthique de la FIFA…  », a déclaré le chargé des médias de la Fécofoot, Emmanuel Kaba, sur les ondes de Radio-Congo dans la matinée du 3 juin.

Dans son argumentaire, ce dernier a expliqué que c’est au moment où les deux sanctionnés demanderont un recours que la commission éthique de la FIFA pourrait davantage motiver sa sanction puisque les infractions évoquées ne sont pas élucidées. Le public sportif congolais qui croyait que la sanction était liée à l’affaire Etoile du Congo sait désormais qu’il s’agirait plutôt d’une attitude morale de Jean Guy Blaise Mayolas et de Badji Mombo Wantété qui serait contraire à l’éthique de la FIFA. On attend donc de voir jusqu’où ira la commission d’éthique de la structure mondiale en charge du football dont le fonctionnement actuel est jonché de rebondissement avec notamment la démission de Sepp Blatter quelques jours après son élection.

© Adiac-Congo

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A LIRE SUR ICI BRAZZA

International

L’ancien président français Nicolas Sarkozy a annoncé dimanche son retrait de la vie politique après avoir reconnu sa défaite dès le premier tour de...

Pointe Noire

Cet incident s’est produit dans la soirée du samedi 11 avril, sur le tarmac de l’aéroport international de Pointe-Noire. Cet Airbus A330 d’Air France...

Congo

  Le général de division Guy Blanchard Okoî, chef d’état-major général des forces armées congolaises (FAC) a instruit et ordonné tout le commandement de...

Pointe Noire

Un Chinois a été surpris sur une route du centre-ville de Pointe-Noire le matin du mercredi 18 mars 2020, par le mauvais comportement de...

Copyright © 2020 ICI BRAZZA. Edité par Kair Group.

Aller à la barre d’outils